Monde

La menace terroriste, arme politique d'Obama?

Temps de lecture : 2 min

Barack Obama et son gouvernement ont-ils médiatisé la menace terroriste en Europe, et notamment à Paris, pour des raisons politiques? C’est ce qu’ont confié un diplomate pakistanais et des responsables du renseignement européens au quotidien britannique du Guardian.

Le haut commissaire pakistanais en Grande-Bretagne, Wajid Shamsul Hasan, estime que les mises en garde très vagues des Etats-Unis sur certains pays européens comme la France et le Royaume-Uni sont une tentative pour justifier la récente escalade dans les frappes de drones et d’hélicoptères qui ont «mis le feu» au Pakistan. Ce proche du président Asif Ali Zardari accuse l’administration d’Obama de manœuvres politiques en vue des élections du Congrès le mois prochain, où les républicains pourraient faire une percée:

«Il pourrait y avoir des dynamiques de politiques internes, notamment en ce qui concerne les prochaines élections américaines de mi-mandat. Si les Américains ont des informations fiables sur des terroristes et des militants d’al-Qaida, ils devraient nous les donner pour que nous les poursuivions nous-mêmes.»

Les services de renseignements européens ont pour leur part démenti la menace d’un projet d’attaque complexe et coordonnée et pointé du doigt les Etats-Unis. Une source du renseignement européen a confié au quotidien britannique:

«Rassembler des potentielles menaces terroristes pour en faire un récit sans coutures est absurde.»

Des conversations entre des citoyens européens dans la zone tribale du Pakistan faisant état de possibles attaques commando sur des sites touristiques des capitales européennes ont bien été interceptées, mais les renseignements affirment que ces projets étaient loin de leur concrétisation.

De nombreux observateurs ont relevé la nature vague et peu précise des mises en gardes américaines. Le Los Angeles Times ironise ainsi autour de ces alertes qui rappellent l'époque de George W. Bush:

«Si vous voyagez quelque part, l’administration Obama vous conseille de faire attention à quelque chose. Selon une alerte rendue publique dimanche 3 octobre, il pourrait y avoir une menace d’al-Qaida quelque part en Europe qui impliquerait, mais on n’en est pas sûr, des avions, le métro, des bateaux ou des trains. Ou aussi des éléments non spécifiés de l’infrastructure touristique. Et cela pourrait se passer sur une grande échelle.»

De nombreux pays ont misi en garde depuis le début du mois leurs ressortissants voyageant en Europe depuis le début du mois. Le Guardian résume ces alertes gràace à une carte interactive claire et efficace.

Photo: Le plan Vigipirate à la tour Eiffel, le 16 septembre 2010. REUTERS/Charles Platiau

- Le plan Vigipirate à la tour Eiffel, le 16 septembre 2010. REUTERS/Charles Platiau -

Newsletters

Aux États-Unis, le pire est à venir

Aux États-Unis, le pire est à venir

[BLOG You Will Never Hate Alone] Jamais depuis l'Allemagne nazie l'humanité n'a eu à composer avec une problématique aussi brûlante que celle d'une Amérique qui ne sait plus où elle habite.

La grotesque séance photo de Trump avec la Bible

La grotesque séance photo de Trump avec la Bible

Critiqué pour son manque de leadership, le président américain a tenté de réaffirmer son autorité en posant avec une bible devant une église de Washington.

Les massages au couteau, une pratique taïwanaise ancestrale

Les massages au couteau, une pratique taïwanaise ancestrale

Dans le dao liao, la tranche de la main est remplacée par des lames en acier.

Newsletters