France

Le maire de Londres traite les Parisiens de «chapardeurs»

Slate.fr, mis à jour le 06.10.2010 à 19 h 00

Le maire de Londres en appelle à tous les arguments possibles pour défendre le premier bilan du nouveau service public de location de vélos de la capitale britannique. Et en fin connaisseur de ses électeurs londoniens, il sait que les bons vieux clichés sur les voisins français mêlés à une pointe d’humour britannique font toujours mouche lors des réunions locales.

Boris Johnson, personnage haut en couleurs, a déclaré lors d’une réunion du Parti conservateur à Birmingham que seulement trois vélos ont volés au cours du premier mois de service de l’équivalent londonien du Vélib’, rapporte la BBC. En comparaison, le maire de Londres a rappelé que des centaines de vélos avaient été dérobés au cours de la même période par des «Parisiens chapardeurs. Devant une assistance hilare, le maire a lancé: 

«Cela signifie-t-il que notre système de location de vélos est au système français [le Vélib’] ce qu’une Rolls-Royce est à une Deux-Chevaux? Oui, bien sûr.

Cela signifie-t-il que les Londoniens sont plus honnêtes que ces chapardeurs de Parisiens? Je dirais simplement qu’au cours de la même période, ils ont réussi à perdre 500 vélos à Paris. Je ne veux pas nuire à l’entente cordiale, mais il semblerait que l’on puisse faire des comparaisons évidentes entre notre population et les Parisiens chapardeurs. Ce que je pense vraiment, c’est que cela monte un sens civique et une confiance grandissants à Londres, et un respect pour les propriétés publiques.»

Johnson, qui devrait se présenter pour un second mandat à la mairie de Londres, a également déclaré que le système de location de vélos, qui a coûté 140 millions de livres (160 millions d’euros), est une réussite.

L’AFP précise qu’«un total de 5.000 vélos sont disponibles dans 315 stations à travers la capitale britannique, dont la plupart se situent autour de lieux touristiques comme Buckingham Palace, le Parlement ou la Tour de Londres». Pour remettre la comparaison du nombre de vélos volés en contexte, le site du magazine du très grand Paris Mégalopolis rappelle tout de même que le réseau parisien comporte 20.000 vélos répartis sur plus de 1.200 stations.

Photo: Point de distribution de vélib à Paris Charles Platiau / Reuters

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte