France

Nicolas Sarkozy flirte avec les médias

Temps de lecture : 2 min

Sarkozy meeting in Toulouse for the 2007 French presidential election
Sarkozy meeting in Toulouse for the 2007 French presidential election

«Nicolas Sarkozy a transformé l'Elysée en un spectacle de célébrités dont il est, avec sa star glamour Carla Bruni, le personnage principal.» Le site de BBC news revient sur la relation Sarkozy-médias.

Une relation qui trouve son apogée lors de la conférence de presse du 8 janvier 2008, quand le président de la Républiqe annonce: «Carla et moi, c'est du sérieux.» Dans un pays où la vie privée du chef d'Etat a toujours été sacrée, pourquoi cette déclaration si intime, devant un public de journalistes? se demande le site britannique. La réponse repose dans le leitmotiv de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy: rupture.

Avant même son élection, le président français s'intéresse à la communication: il rend visite aux spécialistes anglais de stratégie médiatique. Pas étonnant, pour le seul président de la Ve République qui a grandi dans l'ère de la télévision. Pour lui, ses prédecesseurs étaient trop éloignés des médias, comme Mitterrand ou Chirac qui n'apparaissaient que sporadiquement à la télévision. Nicolas Sarkozy a compris que des croustillantes anecdotes sur sa personne peuvent détourner l'attention quand les choses vont politiquement mal. Ainsi l'annonce de son divorce avec Cecilia tombe pile au moment de la grosse grève d'octobre 2007. Les journaux font la une sur Cecilia, et non sur le mouvement social.

Mais malheur à ceux qui relayent la vie privée présidentielle sans y avoir été invités. Nicolas Sarkozy a ainsi très peu apprécié les rumeurs sur l'infidélité de Carla. Séduire les médias peut ainsi desservir la politique présidentielle. Les éditoriaux se font de plus en plus critiques, les journalistes savourent la liberté d'expression fournie par internet. Et impossible de faire marche arrière. Celui qui sera élu en 2012 devra faire face à une presse qui demande plus d'accès à l'Elysée.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Photo: Sarkozy meeting in Toulouse for the 2007 French presidential election, via Wikimedia.

Newsletters

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

L'acteur avait deux amours: le cinéma et le sport. Fan de boxe, cofondateur du PSG, le comédien mort le 6 septembre 2021 à l'âge de 88 ans ne manquait presque jamais une édition de Roland-Garros. Dans les dernières années de sa vie, c'est l'un des...

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio