Culture

Bertrand Cantat de retour sur scène

Temps de lecture : 2 min

Capture Youtube
Capture Youtube

Bertrand Cantat n'était plus apparu sur scène depuis la mort de sa compagne Marie Trintignant le 1er août 2003. Libéré sous conditions en octobre 2007 et définitivement libre depuis le 29 juillet dernier, le chanteur de Noir Désir a fait une apparition très remarquée samedi 2 octobre sur la scène du festival militant Rendez-vous des Terres neuves à Bègles.

La rumeur courait depuis plusieurs jours et le public était au rendez-vous pour le concert du groupe d'Eiffel où il devait faire une apparition. Cantat est apparu vers 0h30 pour quelques chansons «devant près de 2000 personnes serrées sous un chapiteau plein à craquer», selon leparisien.fr. «Ça fait plaisir de se retrouver avec des amis, à la maison», a t-il lancé à la foule.

«Un peu statique», selon l'AFP, lors d'un premier duo avec Romain Humeau d'Eiffel sur un titre du groupe, A tout moment la rue, il revient, electrisé, pour le rappel où il commence par une reprise des Stooges.

Bertrand Cantat enchaîne ensuite avec une reprise du Temps des cerises.

Merci à YouTube, on a même une vidéo de l'ovation du public à la fin du concert.

L'AFP rappelle que Bertrand Cantat n'est pas resté inactif depuis sa sortie de prison en 2008, malgré une relative discrétion:

Hors de la vue du public, il avait néanmoins repris ses activités avec son groupe depuis sa libération. En novembre 2008, deux titres de Noir Désir avaient été proposés en téléchargement sur le site du groupe (http://www.noirdez.com/): "Gagnants/Perdants", une ballade au texte engagé signé Cantat, et une reprise du "Temps des cerises", l'hymme de la Commune de Paris, témoignage d'un engagement intact.

Newsletters

De Gagarine à Wendy, cette semaine, le cinéma se montre dans toute sa diversité

De Gagarine à Wendy, cette semaine, le cinéma se montre dans toute sa diversité

Elles sont signées Fanny Liatard et Jérémy Trouilh, Philippe Béziat, Olivier Peyon, Benh Zeitlin. Vous ne les connaissez pas? Raison de plus pour découvrir quatre nouveautés aux saveurs très diverses.

«Grosse bouse», «verrue»... L'architecture de la Samaritaine sous le feu des critiques depuis 1907

«Grosse bouse», «verrue»... L'architecture de la Samaritaine sous le feu des critiques depuis 1907

Le grand magasin, fermé en 2005, dévoile sa rénovation. Seize ans de polémiques, de hauts cris et de rebondissements, mais l'illustre vieille dame en a vu d'autres.

Il n'y a que trois moyens de rater son grand oral du bac. Sinon, voici comment le réussir

Il n'y a que trois moyens de rater son grand oral du bac. Sinon, voici comment le réussir

On peut avoir les raisonnements les plus judicieux, la plume la plus habile, mais, si on ne maîtrise pas le jeu, personne n'aura réellement envie de vous écouter.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio