Monde

Berlusconi sauvé de justesse

Temps de lecture : 2 min

Silvio Berlusconi
Silvio Berlusconi

Silvio Berlusconi a sauvé son mandat, mercredi, après avoir engagé la responsabilité de son gouvernement. Pourtant, la nouvelle est loin d'être réjouissante pour le président du Conseil italien.

Certes, les résultats lui ont été favorables: sur 620 députés, 342 lui ont accordé leur confiance. Rien de surprenant d'ailleurs: l'issue était acquise après que les partisans de Gianfranco Fini ont affirmé soutenir le gouvernement. Mais la donnée la plus importante, écrit Il Corriere della Sera, c'est que sans l'aide de l'équipe de Fini et du MPA (Mouvement pour les autonomies), Berlusconi n'arrive pas aux 316 votes qui garantissent la majorité absolue. Ironie du sort: Berlusconi se sauve grâce à ses propres rivaux, les dissidents de droite.

L'idée ne plaît pas à la Ligue du Nord, qui appelle aux élections anticipées. «Les chiffres sont tout justes, le chemin est étroit, commente Umberto Bossi, fondateur du parti régionaliste et populiste. Dans la vie, il faut toujours prendre la grand-route, et la grand-route, c'était le vote. Mais Berlusconi n'a pas voulu et nous en sommes là.» Roberto Maroni, membre de la Ligue, va plus loin: «Selon moi en mars, on vote.»

Photo: Sivlio Berlusconi, la-moncloa.es via wikimedia

Newsletters

Pendant le confinement, les Britanniques ont passé 40% de leur temps éveillé devant un écran

Pendant le confinement, les Britanniques ont passé 40% de leur temps éveillé devant un écran

Outre-Manche, 12 millions de personnes se sont inscrites à un service de streaming dans les premiers mois de la pandémie.

Aux États-Unis, l'espérance de vie dépend de la politique des États

Aux États-Unis, l'espérance de vie dépend de la politique des États

La couleur progressiste ou conservatrice de leur gouvernement local aurait une influence sur la santé des Américain·es.

Un citoyen chinois condamné à tort libéré après vingt-sept ans de prison

Un citoyen chinois condamné à tort libéré après vingt-sept ans de prison

Le cas de Zhang Yuhuan, incarcéré pour homicides volontaires malgré son innocence, est loin d'être isolé en Chine.

Newsletters