Monde

La guerre des singes à New Delhi

Slate.fr, mis à jour le 29.09.2010 à 19 h 40

Stavenn Trachypithecus auratus

Stavenn Trachypithecus auratus

La nouveaux agents en charge de la sécurité de New Delhi pour les jeux du Commonwealth? Des singes. Et pas n'importe lesquels: des Langur, dits aussi Semnopithèques noirs.

Mais que viennent faire ces singes dans la capitale indienne?

Il faut savoir que voir un singe à Delhi, ce n'est pas rare. Loin de là. A tel point que les primates sont devenus un vrai problème: ils provoquent des dégâts, voire attaquent les passants. En 2007, le maire de New Delhi s'est tué en tombant de son balcon, alors qu'il était attaqué par des singes sauvages.

Ainsi, les agents de sécurité ont décidé de lutter contre ces primates... grâce à d'autres primates, plus gros et plus forts. En effet les Langur sont une variété plus grande et plus féroce que les singes de Delhi.

«Nous avons déployé 38 Langur, c'est un moyen efficace d'effrayer les autres singes, a déclaré à Reuters la porte-parole du comité de sécurité de Delhi. On loue les Langur. Une fois leur tâche accomplie, ils rentrent chez eux.»

Photo: Stavenn Trachypithecus auratus, via Wikimedia

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte