Monde

Fox News ou l'inceste républicain

Slate.fr, mis à jour le 28.09.2010 à 10 h 14

Chez Fox News, les choses se passent en famille. Le site Politico rapporte que la chaîne de télévision câblée américaine est en contrat avec tous les candidats républicains potentiels à la primaire républicaine qui ne sont pas élus, à l’exception de Mitt Romney. Les contrats de Fox News avec Mike Huckabee, Rick Santorum, Newt Gingrich mais surtout Sarah Palin exaspèrent les dirigeants des autres grands médias d’information, qui n’ont pas accès aux stars de Fox News à cause de leurs clauses d’exclusivité avec la chaîne.

Pendant ce temps, les candidats républicains de Fox News «jouissent d’une plate-forme où ils peuvent s’adresser directement aux électeurs des primaires» dans un «environnement ami». Sean Hannity, l’un des présentateurs-star de la chaîne, s’est même récemment étonné qu’une candidate républicaine au Sénat soit allée parler à des «émissions de gauche» sur CNN et d’autres chaînes: «Pourquoi avez-vous décidé de vous soumettre à ce que j’appellerai des questions partiales et difficiles et à des attaques contre vous?»

Fox News a déclaré que les candidats devront couper tout lien avec la chaîne une fois qu’ils auront officiellement présenté leur candidature à la primaire républicaine, ce qui ne fait que pousser les candidats à retarder leur déclaration autant que possible.

Tout cela est d’autant plus significatif que cet inceste conservateur a lieu sur la chaîne qui influence le plus la manière dont les Américains envisagent la politique. Selon un récent sondage, les chaînes d’information câblées sont la première source d’information politique pour les Américains, et 42% de ceux qui regardent le câble regardent Fox News plus que toute autre chaîne. Et les stars de la chaîne sont ceux qui «ont le plus grand impact positif sur le débat politique dans le pays», avec Bill O’Reilly en tête, suivi de près par Glenn Beck.

A la fin de l’année dernière, l’administration Obama avait haussé le ton envers la chaîne dirigée par le magnat conservateur Rupert Murdoch, dénonçant «les mensonges de Fox» et «une tentative de diffamation visant les efforts de l'administration pour obtenir les Jeux olympiques».

A LIRE AUSSI: «Oui, il faut mépriser Fox News» par Jacob Weisberg

Photo: montage fait par Silas216/Flickr CC License by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte