Culture

Un costume de superhéros, c'est pas un cadeau

Temps de lecture : 2 min

Superhero Briefmarken (stamps)
Superhero Briefmarken (stamps)

La vie de superhéros n'est pas que vols au-dessus des grands immeubles, lutte contre le crime, et aventures avec de jolies filles. Et oui, les superhéros ont eux aussi un quotidien parfois fastidieux. Les fameux costumes, ces habits fascinants et moulants ne sont apparemment pas très confortables. C'est ce que révèle Blastr, qui rapporte le témoignage de 11 acteurs ayant interprété des superhéros. De Ben Affleck à Tobey Maguire, en passant par Christian Bayle et Michelle Pfeiffer, tous se plaignent de costumes peu confortables et trop moulants.

Voilà par exemple comment Michelle Pfeiffer décrit son costume de Catwoman: «On te fait porter ce machin, et pour aller aux toilettes il faut tout enlever, et ça prend une heure pour le remettre.»

Rebecca Romijn, elle, raconte avec ironie son expérience avec son «costume» pour Xmen: du maquillage bleu et quelques pastilles adhésives. «J'étais dans le déni de ma nudité. Je n'arrêtais pas de demander au reste de l'équipe: Je suis couverte, n'est-ce pas? Et ils me répondaient: Non, Rebecca, tu es nue.»

Les garçons ne semblent pas plus enthousiastes. Voilà ce que Christian Bayle retient de son costume de Batman dans Batman Begins: «Je me sentais très bête avec mon costume de Batman, alors que je papotais devant un café avec des personnes normales. Tu as l'air d'un fêtard bourré à une soirée Halloween, ou quelque chose dans le genre. Et la cagoule est tellement serrée! Ça donne mal à la tête et te met de mauvaise humeur. Après une heure dans le costume, tu es furieux.»

Le seul qui garde un souvenir agréable de son costume de superhéros semble être Burt Ward, qui interprétait Robin dans la série Batman. «On s'est rendus compte que la façon dont on se tenait faisait effet sur les femmes, et quand on regarde la série, on peut voir qu'on se tient toujours les jambes ouvertes, les poings sur les hanches et les renflements du costume en avant. Ça leur plaisait beaucoup!»

Photo: Superhero Briefmarken (stamps), Thomas Duchnicki via Flickr CC licence by

Slate.fr

Newsletters

Cinéma: des films inédits, surprenants, classiques ou à rattraper en DVD

Cinéma: des films inédits, surprenants, classiques ou à rattraper en DVD

Petit florilège de parutions récentes, monts inconnus et merveilles à redécouvrir. La plupart sont également accessibles en VOD, mais sans les suppléments (bonus audiovisuels, livres et livrets), et pas forcément avec la même qualité d'image et de son.

Disco polo: de la salle des fêtes aux grandes chaînes télé, le phénomène qui divise la Pologne

Disco polo: de la salle des fêtes aux grandes chaînes télé, le phénomène qui divise la Pologne

Depuis une dizaine d'années, le disco polo s’impose comme référence de l’industrie musicale polonaise. Au point d'attirer l'attention des politiques et d'exaspérer les milieux intellectuels.

Au Brésil, des salles vides pour un film qui est pourtant le plus gros succès du moment

Au Brésil, des salles vides pour un film qui est pourtant le plus gros succès du moment

Les entrées de «Rien à perdre», biopic du fondateur de l'Église universelle du Royaume de Dieu, battent des records. Mais presque aucun spectateur ne va voir le film.

Newsletters