Monde

La police américaine joue à «Où est Charlie?»

Temps de lecture : 2 min

Photo du braqueur communiquée par le FBI
Photo du braqueur communiquée par le FBI

Depuis mardi 21 septembre, le FBI est à la recherche d’un braqueur de banque assez particulier, rapporte OregonLive.com. Un homme âgé d’une trentaine d’années, a ainsi pénétré dans une succursale de la Key Bank de Tualatin, en Oregon, avant de déposer une boîte sur le guichet et de réclamer de l’argent, menaçant les employés de faire exploser une bombe.

Après sa fuite, la police a bouclé le quartier et envoyé une équipe de déminage pour examiner la mystérieuse boîte laissée sur place. Celle-ci était en fait inoffensive. L’histoire pourrait finalement être assez banale si le FBI n’avait pas publié un communiqué de presse accompagné d’une photo du suspect sur son site.

Les autorités décrivent ainsi l’homme recherché:

«Il s’agit d’un homme blanc d’environ 1 mètre 76, de constitution moyenne. Il a les cheveux bruns, courts et épais, et porte des lunettes de vues à montures très visibles. Il portait au moment des faits un pull large à rayures de couleurs marron et crème. En raison de son apparence, les enquêteurs l’ont surnommé le bandit “Où est Charlie?”.»

L’homme a depuis été identifié, mais fait honneur a son surnom puisqu’il n’a toujours pas été retrouvé.

Photo du braqueur communiquée par le FBI

Slate.fr

Newsletters

La Nasa n’arrête pas de perdre des trésors inestimables

La Nasa n’arrête pas de perdre des trésors inestimables

Perdus, volés ou vendus, des équipements historiques ont échappé au fil du temps au contrôle de l’agence spatiale.

«Bolsonaro est une antiquité qui nous arrive du passé via WhatsApp»

«Bolsonaro est une antiquité qui nous arrive du passé via WhatsApp»

Comme les milieux religieux, la communauté tech est très divisée sur le phénomène Bolsonaro. Sur le point d'être élu grâce aux réseaux sociaux, il ne sera pas forcément pour autant un président favorable aux nouvelles technologies.

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

En Chine, l’industrie du vélo en libre-service est si florissante que des milliers de bicyclettes fanent aux quatre coins des villes.

Newsletters