Monde

Israël veut la libération d'un espion en échange du gel des colonies

Temps de lecture : 2 min

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a proposé d’étendre le moratoire sur la construction dans les territoires occupés en échange de la libération d’un homme condamné aux Etats-Unis pour espionnage pour le compte d’Israël il y a de cela 23 ans, rapporte le Guardian. Le quotidien britannique, qui cite la radio de l’armée israélienne et des médias locaux, écrit que Netanyahou s’est adressé «discrètement et non-officiellement» à l’administration Obama pour proposer l’accord, qui prévoit des concessions dans les négociations de paix en échange de la liberté de Jonathan Pollard, un ancien analyste de renseignement de la Navy américaine condamné pour espionnage en 1987.

Pollard, qui a déjà été utilisé comme argument de négociation dans des négociations de paix, a commencé à espionner pour Israël en 1984, et a volé et fourni au gouvernement israélien des dizaines de milliers de pages de documents américains confidentiels. Selon le FBI, il a également vendu des informations secrètes à l’Afrique du Sud, alors sous le régime de l’apartheid, et a tenté de faire de même avec le Pakistan.

La demande de libération de Pollard ne devrait pas soulever l’enthousiasme des services de renseignement américains, et a également été accueillie avec scepticisme en Israël. «Dans l’idée, c’est une forme de chantage déplaisant», estime le directeur du Conseil de Yesha (une organisation de colons juifs). «Devons-nous également nous résigner à échanger le plateau du Golan contre Gilad Shalit [le soldat franco-israélien détenu par le Hamas à Gaza]?»

Les discussions entre Israël et les Palestiniens sont au point mort depuis que le président palestinien Mahmoud Abbas a annoncé qu’il ne souhaitait pas négocier tant qu’Israël refuse d’étendre le gel de l’extension des colonies.

Photo non-datée de Jonathan Pollard, avant son arrestation, REUTERS/Ho New

Slate.fr

Newsletters

Une petite annonce fait tomber Républicains et Démocrates dans le même panneau

Une petite annonce fait tomber Républicains et Démocrates dans le même panneau

Les deux camps avaient tort.

À Londres, les élites déclarent la guerre aux sous-sols géants

À Londres, les élites déclarent la guerre aux sous-sols géants

Les propriétaires des quartiers chics londoniens ne veulent plus des extensions souterraines démesurées des résidences de leur voisinage.

La Chine fait précisément ce que Trump lui a demandé de ne pas faire

La Chine fait précisément ce que Trump lui a demandé de ne pas faire

Certains experts estiment que Pékin pourrait bien laisser décroître encore plus la valeur de sa monnaie par rapport au dollar.

Newsletters