Life

Le stylo qui se souvient de toutes vos notes

Slate.fr, mis à jour le 20.09.2010 à 10 h 27

De nombreuses études ont souligné l'importance d'une bonne prise de note dans le parcours académique des élèves. Mais parfois, il est impossible de prendre efficacement en note les cours, que ce soit à cause d'un professeur qui parle trop vite, d'une écriture lente ou encore d'un moment de distraction.

L'entreprise Livescribe commercialise depuis deux ans un stylo qui règle tous ces problèmes et dont les mérites sont vantés par de nombreux professeurs, chercheurs et même... journalistes. Son principe: le stylo enregistre des sons en même temps qu’il écrit, et relie les sons aux mots qui ont été écrits. Ainsi, si les notes d’un élève ne sont pas assez claires ou inadéquates, il peut réécouter ce que le professeur disait à un instant précis de son cours. Si vous ne comprenez pas le principe, voici un exemple de feuille de note transférée sur Internet: cliquez sur n’importe quelle partie de ces notes un peu particulières sur la Guerre des Etoiles pour entendre le son qui va avec.

Ce gadget technologique, fabriqué par Livescribe, une startup californienne, a été distribué à toute une classe de maths du collège luthérien de St. John’s à New York. Les élèves ont noté de nombreux changements dans la classe. Certains trouvent que les leçons sont moins stressantes, car ils n’ont pas à s’inquiéter de rater des morceaux, et sont donc plus libres d’écouter ce que dit le professeur.

Leur style de prise de note a également changé: au lieu d’écrire des fragments de citations de leur professeur, ils peuvent se contenter de mots-clés qui leur permettent de retrouver facilement les sons importants de la leçon.

Si les stylos connaissent, comme tous les nouveaux gadgets de classe, des problèmes techniques (pannes, difficulté de transférer les notes sur un ordinateur ou Internet, utilisation d’un papier spécial pour que les stylos reconnaissent où ils écrivent), le professeur Brian Litaca estime que celui-ci est différent des autres, «parce qu’il se base sur une technique vieille comme les salles de classe qui ne nécessite pas d’apprentissage, l’écriture avec un stylo sur du papier», note le New York Times.

Le journal américain explore dans cet article très fouillé le processus de la prise de note, une activité mentale étonnemment complexe dont la qualité influe grandement sur les résultats académiques.

Le New York Times n’est pas le seul journal à s’intéresser au stylo: dans un autre article de 2009 (le stylo intelligent est sorti il y a deux ans), un journaliste de The Atlantic s’enthousiasmait déjà pour ce petit bijou de technologie qui avait «changé sa vie professionnelle».

Photo: Capture d'écran de Youtube.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte