Monde

Menace d'attentat contre le pape à Londres

Temps de lecture : 2 min

Cinq hommes soupçonnés d’avoir tenté d’organiser un attentat contre le pape Benoît XVI pendant sa visite officielle au Royaume-Uni ont été arrêtés à Londres vendredi 17 septembre selon Sky News. La police britannique a confirmé les arrestations mais était avare de détails dans la matinée de vendredi, précisant seulement que les suspects ont été emmenés à Scotland Yard pour «suspicion de perpétration, préparation ou instigation d’actes de terrorisme».

Les cinq hommes sont âgés de 26 à 50 ans, et seraient Algériens. Aucun matériel suspect n’a été trouvé en rapport avec ces hommes, mais les fouilles sont encore en cours dans des domiciles et des bureaux à travers Londres.

Selon la police, la menace n’a pas eu d’impact sur la visite du pape, et n’a pas affecté le niveau d’alerte terroriste du pays. Un porte-parole de la police a déclaré aux médias: «Nous sommes satisfaits de l’organisation du service d’ordre.» Le pape en est actuellement au deuxième jour de sa visite, qui doit en durer quatre, et a voyagé à travers le pays dans une voiture blindée sur-mesure.

Le site du Guardian propose de suivre les dernières informations sur ce dossier en direct. On y apprend que les cinq hommes étaient tous des éboueurs employés par Veolia Environnement, qui s’occupe de la propreté des rues dans le quartier d’arrondissement Westminster, a confirmé la mairie.

Photo: Benoît XVI le 28 juin 2010 à Rome. REUTERS/Tony Gentile

Newsletters

L'expérience d'Ebola a aidé certains pays africains à agir efficacement face au Covid-19

L'expérience d'Ebola a aidé certains pays africains à agir efficacement face au Covid-19

En Afrique subsaharienne, des pays ont fait bien avec peu de moyens, grâce à leur savoir-faire tiré des épidémies du virus Ebola.

«Je me sens régulièrement comme une coquille vide, sans espoir»

«Je me sens régulièrement comme une coquille vide, sans espoir»

«Je réapprends à vivre dans mon nouveau monde, celui de l'après-jugement»

«Je réapprends à vivre dans mon nouveau monde, celui de l'après-jugement»

Newsletters