Culture

Méfiez-vous de ceux qui portent une casquette des Yankees

Slate.fr, mis à jour le 17.09.2010 à 10 h 28

Quelle que soit leur équipe de baseball préférée, les new yorkais viennent d’apprendre qu’ils ont de bonnes raisons de se méfier des gens qui portent une casquette de celle des Yankees: ce couvre-chef est en effet très populaire chez les criminels.

«Un phénomène étrange a émergé au croisement de la mode, du sport et de la criminalité: des dizaines d’hommes et de femmes qui ont volé, battu, poignardé ou tiré sur d’autres new yorkais l’ont fait en portant une casquette ou un autre vêtement des Yankees» écrit le New York Times, qui rajoute que trois cambriolages du genre ont déjà eu lieu cette année.

Une enquête poussée a révélé qu’au cours des dix dernières années, plus de 100 personnes impliquées dans des crimes graves arboraient une casquette de l’équipe mythique de New York. Dans le même temps, seulement une douzaine de criminels portaient une casquette des Mets, l’autre grande équipe de New York.

Les experts ont plusieurs hypothèses pour expliquer pourquoi les Yankees sont si populaires chez les hors-la-loi. Le criminologue Frankie Nailey y voit ce qu’il appelle l’«effet Jay-Z», du nom du célèbre artiste et producteur de Brooklyn, dont la casquette si reconnaissable des Yankees est devenue un must pour tout rappeur de New York qui se respecte. Mais certains soulignent qu’il y a longtemps que l’accessoire n’est plus réservé aux seuls rappeurs: des personnalités aussi diverses qu’Hillary Clinton, LeBron James ou encore Justin Bieber ont déjà arboré la fameuse casquette en public.

D’autres y voient une simple question de statistiques: les vêtements des Yankees représentent 25% de tous les produits de merchandising vendus par la Major League Baseball, la ligue de baseball professionnelle américaine. Les Yankees ont refusé de fournir leur propre explication (ils n’ont pas voulu faire de commentaires au New York Times), mais certains fans ont confié leur dépit au journal. «C’est dommage, estime le président d’un fan club de Pennsylvanie. Cela fait passer tous les fans des Yankees pour des criminels, tout cela à cause d’une poignée de personnes qui ne savent probablement rien des Yankees.»

Photo: Le chanteur Jay-Z lors d'un match des New York Yankees, REUTERS/Mike Segar 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte