Life

10 nouveaux scénarios de fin du monde

Slate.fr, mis à jour le 13.09.2010 à 12 h 17

La fin du monde est un sujet qui passionne depuis longtemps, et les différents scénarios plus ou moins plausibles qui pourraient un jour mettre fin à la vie sur notre planète commencent à être bien connus du grand public. Des scientifiques russes ont déjà prédit la fin du monde après l’impact d’un astéroïde géant en 2036, tandis que la Nasa a dû démentir le scénario qui prédit la fin du monde pour 2012, hypothèse qui a repris du poil de la bête depuis la sortie du film catastrophe 2012 de Roland Emmerich.

Aujourd’hui, le rédacteur en chef du très sérieux magazine Discover, qui avait compilé il y a dix ans les 20 menaces qui pesaient sur l’humanité (trou noir géant, pandémie mondiale, réchauffement climatique) pour le 20e anniversaire de la publication, a décidé de remettre à jour sa liste avec 10 nouvelles fins du monde possibles. «Pour le 30e anniversaire de Discover, l’heure m’a semblé venue de revisiter la science du Jugement Dernier», écrit Corey S. Powell.

Parmi les nouvelles menaces potentielles, on retrouve la fin de la différenciation entre l’homme et la machine: «Si les esprits pouvaient être transférés vers des ordinateurs, la mort ne signifierait plus rien. Et si les hommes fusionnent avec les machines, le monde tel que nous le connaissons n’existera plus», écrit Powell, reprenant les thèses d’un certain Ray Kurzweil. La probabilité de ce scénario est «indéterminée, mais plausible: les hommes et les machines commencent déjà à se rapprocher».

Autre menace futuriste, la révolte d’une colonie spatiale. Si les hommes parviennent à établir des colonies autonomes sur d’autres planètes, il y a une chance réelle pour que celles-ci se révoltent à un moment ou à un autre, comme cela a été le cas avec de nombreux pays colonisés, avec des conséquences potentiellement catastrophiques pour la Terre. Mais Powell rappelle quand-même que «l’Angleterre a colonisé la moitié de la planète et existe toujours».

Parmi les autres nouveaux scénarios de fin du monde, on retrouve en vrac: une race de «superhumains» génétiquement modifiés qui prendrait le contrôle, une superbombe née de la réaction matière-anti-matière bien plus puissante que les bombes nucléaires, une tentative de contrôle du climat qui dégénère, le voyage dans le temps ou encore une extinction solaire.

Photo: Happy Earth Day, Big Blue Marble!, EraPhernalia Vintage via Flickr CC License by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte