Culture

Hélène et les garçons, 20 ans plus tard

Temps de lecture : 2 min

Les mystères de l'amour  J. CAUVIN / TMC
Les mystères de l'amour, photo promotionnelle J. CAUVIN / TMC

Il a beau être présenté sous le prénom de «Christian» et avoir 20 ans de plus que la dernière fois qu'on l'a vu, la nouvelle star de la rentrée de TMC restera à tout jamais «Cricri d'amour» pour nous. Cricri, Béné, Nicolas, José, Jeanne, bref tous les héros d'Hélène et les garçons et Les vacances de l'amour reviennent, rapporte 20minutes.fr.

La série s'appelle Les Mystères de l'amour et retrouve la bande à l'âge adulte, comme l'explique Caroline Got, la directrice générale de la chaîne de la TNT:

«Ces personnages font partie du patrimoine populaire de la télé, mais ce ne sera pas la suite des "Vacances de l'amour". On les prend à une autre période de leur vie, avec d'autres scénarios.»

La série, première fiction française produite par TMC, sera déclinée en 26 épisodes de 42 minutes. Pour une preuve en vidéo que les copains d'Hélène ont bien vieilli, c'est ici.

Pour l'instant, ni Hélène ni Johanna et son accent américain ne font partie de la nouvelle série.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Photo: Les mystères de l'amour, photo promotionnelle / J. CAUVIN / TMC

Newsletters

«Les Choses humaines», portrait complexe de la culture du viol

«Les Choses humaines», portrait complexe de la culture du viol

Le nouveau film d'Yvan Attal raconte une affaire éprouvante à travers plusieurs points de vue, invitant tous les hommes à réfléchir.

«Ailleurs, partout» et «Ziyara», trajets de vie et de mémoire

«Ailleurs, partout» et «Ziyara», trajets de vie et de mémoire

Le film d'Isabelle Ingold et Vivianne Perelmuter invente un émouvant dispositif visuel et sonore pour faire éprouver le gouffre ouvert par les phénomènes migratoires actuels. Celui de Simone Bitton chemine parmi les traces d'un monde disparu, qui interroge le présent.

«Le Diable n'existe pas» y va vigoureusement par quatre chemins

«Le Diable n'existe pas» y va vigoureusement par quatre chemins

Le film de Mohammad Rasoulof assemble quatre récits en forme de contes contemporains pour faire éprouver comment l'usage de la peine de mort par un régime répressif contamine chacun.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio