Monde

Un diplomate chinois alcoolisé se lâche contre les Etats-Unis

Slate.fr, mis à jour le 10.09.2010 à 11 h 21

Sha Zukang, le sous-secrétaire général des Nations unies aux Affaires économiques et sociales et le responsable chinois le plus haut placé de l’organisation, a porté un toast au secrétaire général Ban Ki-moon qui a dégénéré en tirade alcoolisée contre les Nations unies et leur chef ainsi que les Etats-Unis, rapporte le site Foreign Policy.

La scène s’est déroulée dans la station d’Alpbach, dans les Alpes, où se tenait un séminaire réunissant les plus hauts responsables des Nations unies:

«Je sais que vous ne m’avez jamais apprécié monsieur le secrétaire général; et bien, je ne vous ai jamais apprécié non plus. Je ne voulais pas venir à New York. C’était la dernière chose que je voulais. Mais j’ai appris à aimer l’ONU et j’apprends à vous admirer sur certains aspects.»

A la suite de ces remarques quelque peu abruptes, prononcées après quelques verres, des collègues ont essayé de retirer le micro à Sha Zukang, mais sans succès, selon un porte-parole des Nations unies et plusieurs sources présentes au dîner. Sha Zukang a alors continué son discours, au cours duquel il a exprimé son antipathie pour les Etats-Unis. Un haut responsable de l’ONU témoigne:

«C’est un hommage qui a mal tourné. Cela a duré entre 10 et 15 minutes mais on aurait dit plutôt une heure

Sha Zukang, un diplomate pugnace qui défend le nationalisme chinois avec une voix haut-placée et un tempérament bien trempé, n’en est pas à sa première sortie controversée. Dans une interview à la BBC en 2006, il demandait aux Etats-Unis de «la fermer» sur la question du développement de l’armée chinoise, et défendait passionnément l’avènement militaire, économique et diplomatique de la Chine.

En plus de sa combativité habituelle, il semblerait que le dernier discours de Sha Zukang était également quelque peu influencé par l’alcool. Une des diplomates présents rapporte qu’il a commencé son toast par: «Le vin m’a quelque peu affecté… je veux dire quelque chose que j’ai sur le cœur.» En novembre 2009, le Figaro se penchait sur la tradition millénaire des toasts lors des dîners officiels en Chine et les excès qu’elle peut parfois entraîner. Dans certaines provinces, les autorités sont allées jusqu’à interdire la consommation d’alcool aux fonctionnaires pendant le déjeuner pour lutter contre ce phénomène.

Photo: Sha Zukang, REUTERS/Jason Lee 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte