Monde

Mireille Mathieu, conseillère justice de Moscou

Slate.fr, mis à jour le 08.09.2010 à 12 h 49

Photo: Mireille Mathieu à Cologne en 2008 via Wikimedia CC License by

Photo: Mireille Mathieu à Cologne en 2008 via Wikimedia CC License by

L’icône de la chanson made in France va-t-elle désormais chanter «Que l’on touche à la liberté / Et Moscou se met en colère»? La question se pose après que le Figaro a révélé la nomination de Mireille Mathieu au sein d’une des plus hautes instances juridico-policières de Russie, le Comité d'enquête auprès du parquet. Cette juridiction est, entre autres, chargée d'enquêter sur des sujets aussi sérieux que les attentats du métro moscovite de mars 2010 ou l'affaire Politovskaïa. La chanteuse est nommée membre du conseil civil de ce comité, qui «chargé de faire entendre la voix de la société civile dans le monde policier –aujourd'hui parfaitement inaudible», souligne Pierre Avril, l'auteur de l'article. 

À l’issue de la cérémonie d’intronisation, la chanteuse, très populaire dans ce pays, a interprété en russe les Nuits de Moscou avant d’être complimentée par le numéro 1 de la juridiction pour «son talent et son courage». Celui-ci a par la suite déclamé avec enthousiasme: «Vive la France, vive Paris, vive Mireille Mathieu!»

Pierre Avril relève que cette nomination est loin de faire l’unanimité sur place, un journaliste estimant qu’il était «ubuesque» que la chanteuse devienne ainsi impliquée dans la politique judiciaire du pays. Mireille Mathieu n’a pour l’instant pas communiqué sur le sujet.

Photo: Mireille Mathieu à Cologne en 2008 via Wikimedia CC License by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte