Monde

De «faux» candidats sans-abris sur le scrutin américain

Temps de lecture : 2 min

Homeless with Dogs / livenature via Flickr CC License By
Homeless with Dogs / livenature via Flickr CC License By

Il reste deux mois avant les élections de mi-mandat aux Etats-Unis, qui renouvelleront une partie des sénateurs et autres représentants américains, et le Parti républicain inaugure des tactiques originales: les républicains arizoniens ont recruté des sans-abris, non pas pour leur parti, mais pour celui des Verts, dans l'espoir d'affaiblir le Parti démocrate. Un peu comme si le PS s'amusait à inscrire des gens sur les listes du Modem pour que des électeurs votent Modem plutôt qu'UMP, et affaiblissent ainsi le poids de l'autre principal parti.

Le New York Times explique que les républicains ont fait ça en Arizona parce que le Parti vert n'a pas les ressources d'inscrire ses candidats dans cet Etat: les «faux» candidats choisis par les républicains ont donc toutes les chances d'emporter les primaires et de participer aux élections. Des partis se sont déjà plaints de ce genre de pratiques dans le passé, mais jamais contre tout un contingent de candidats sans-abris. Le Parti vert a appelé ses électeurs à ne pas voter pour ces candidats, et les démocrates d'Arizona ont enregistré une plainte officielle au niveau local, étatique et fédéral pour les faire retirer du scrutin. Pour leur avocat:

«Ce sont des gens qui ne sont pas sérieux, et leur recrutement fait partie d'une manipulation cynique du système. Ils ne savent pas la différence entre Vert et rouge [la couleur du parti républicain].»

Les républicains s'en moquent, et ne se cachent absolument pas de vouloir siphoner des voix au Parti démocrate, tout en affirmant que ces candidats n'ont rien de «faux».

Photo: Homeless with Dogs / livenature via Flickr CC License By

Slate.fr

Newsletters

L'anglais est vraiment une langue étrange

L'anglais est vraiment une langue étrange

Des linguistes ont comparé 239 langues de différentes régions du monde. L’anglais apparaît parmi les plus curieuses.

Un procureur texan va arrêter d'inculper les gens qui volent des produits de nécessité

Un procureur texan va arrêter d'inculper les gens qui volent des produits de nécessité

Si les articles volés coûtent moins de 750 dollars et que les coupables en avaient besoin pour vivre, le nouveau procureur du comté de Dallas évitera d'engager des poursuites.

Nicolas Diat, le très secret éditeur des réacs

Nicolas Diat, le très secret éditeur des réacs

Newsletters