Monde

Les néonazis est-allemands s'invitent à la crèche

Temps de lecture : 2 min

Le gouvernement du Land allemand de Mecklembourg-Poméranie antérieure vient d'adopter une loi obligeant toute personne ouvrant une garderie ou une crèche à s’engager à respecter la constitution démocratique de l’Allemagne. Objectif de l’opération: empêcher des néonazis de créer des garderies, d’influencer l’enseignement ou de se faire recruter comme professeurs dans les crèches et autres écoles maternelles, rapporte le site du Spiegel.

Certains Etats de l’ex-Allemagne de l’Est, où l’idéologie néonazie est particulièrement présente depuis la réunification de 1990, ont en effet connu une recrudescence des cas de tentatives d’endoctrinement des enfants par des enseignants ou des parents. Selon un membre du groupe antiraciste Amadeu Antonio Foundation, «il y a une stratégie plus ou moins claire de l’extrême-droite d’encourager les jeunes femmes à devenir enseignantes ou travailleuses sociales car cela offre une opportunité de répandre l’idéologie nationaliste».

Pour Klaus Beier, porte-parole du parti d’extrême droite NPD, très présent dans les Länder de l’est, a déclaré qu’il est «naturel et normal que les membres et sympathisants du NPD veuillent s’impliquer dans ces domaines. Les crèches et les écoles devraient être politiquement neutres mais sont malheureusement instrumentalisées par les gauchistes».

Selon certains experts, la mesure prise par le Mecklembourg-Poméranie antérieure ne s’attaque pas au vrai problème: les jeunes racistes qui ont fait la une des médias internationaux pendant les années 1990 avec leurs attaques contre les immigrés sont désormais des parents qui comptent bien inculquer leurs valeurs à leurs enfants.

Photo: Un stand d'information du parti national démocratique (NPD) allemand en 2000 à Münich, REUTERS/Michael Dalder

Slate.fr

Newsletters

La vraie recette du populisme

La vraie recette du populisme

Lignes et esthétiques japonaises

Lignes et esthétiques japonaises

Entre 2004 et 2016, Emily Shur s'est rendue plus de quinze fois au Japon. «J'ai fait un effort conscient pour concentrer ma photographie uniquement sur l'expression de mon point de vue individuel, raconte la photographe. Je ne pense pas que mon...

Le voyage risqué de Macron en Russie

Le voyage risqué de Macron en Russie

Il importe qu’à Saint-Pétersbourg, plus encore qu’à Versailles il y a un an, Emmanuel Macron renforce son discours sans compromis vis-à-vis de Vladimir Poutine.

Newsletters