Monde

Des drones sur toute la frontière américano-mexicaine

Temps de lecture : 2 min

Depuis la semaine dernière, les 3.000 kilomètres de frontière entre les Etats-Unis et le Mexique sont sous surveillance électronique. Un nouveau drone Predator est entré en service, venant renforcer trois appareils déjà en action sur plusieurs portions de la frontière, indique The Christian Science Monitor. Le journal rapporte l'annonce de la secrétaire à la Sécurité intérieure, Janet Napolitano:

«Avec le déploiement du Predator au Texas, nous serons maintenant en mesure de couvrir la frontière du sud-ouest, depuis le secteur d'El Centro en Californie jusqu'au golfe du Mexique au Texas, apportant une assistance aérienne décisive au personnel au sol.»

D'une autonomie de vol de 30 heures, ces drones Predator B embarquent des caméras capables d'observer de jour comme de nuit. Leur objectif est de détecter les trafiquants de drogue et les passeurs opérant sur la frontière.

Deux autres appareils sont attendus en renfort, prévus par une loi votée en août par le Sénat. Selon CNN, ce plan d'urgence de 600 millions de dollars comporte également l'envoi de 1.500 agents supplémentaires, l'installation de nouvelles bases d'opération et l'achat de nouveaux équipements de communication.

Ce plan a été massivement approuvé par les parlementaires américains, démocrates comme républicains. Pourtant, à l'approche des élections de mi-mandat, la sécurité sur la frontière américano-mexicaine reste un thème majeur du débat politique, d'autant que la violence liée aux cartels de la drogue redouble au Mexique. Ainsi, le gouverneur républicain du Texas, Rick Perry, s'est plaint de l'insuffisance des renforts dans son Etat. De son côté, le sénateur de l'Arizona –et candidat à la présidentielle de 2008– John McCain vient d'inviter Barack Obama à effectuer une visite sur la frontière, rapporte le site du Wall Street Journal:

«J'aimerais que le président vienne et visite la frontière. Malheureusement, il n'a pas le temps de le faire», a déclaré le sénateur McCain sur Fox News. Selon lui, ceux qui n'ont pas vu ce qui se passait au Mexique et dans les communautés aux Etats-Unis le long de la frontière «n'ont pas conscience du combat absolument terrible qui se déroule là-bas.»

Photo: La frontière américano-mexicaine près d'El Paso, Texas. Wikimedia Commons, domaine public

Newsletters

«La petite fille brûlée au napalm» a reçu son dernier soin, cinquante ans après la célèbre photographie

«La petite fille brûlée au napalm» a reçu son dernier soin, cinquante ans après la célèbre photographie

Symbole de la guerre du Vietnam, Kim Phuc se définit aujourd'hui comme «une survivante qui appelle à la paix».

Mon Europe à moi: «Je souhaite que l'UE ait plus de poids en matière de diplomatie»

Mon Europe à moi: «Je souhaite que l'UE ait plus de poids en matière de diplomatie»

L'Union européenne a beau avoir un haut représentant aux affaires étrangères, elle reste peu audible sur la scène internationale.

Mon Europe à moi: «Il faut que l'UE tape du poing sur la table pour défendre la liberté de la presse»

Mon Europe à moi: «Il faut que l'UE tape du poing sur la table pour défendre la liberté de la presse»

Le journalisme indépendant et le pluralisme des médias sont menacés dans de nombreux pays de l'Union européenne. Pourtant, celle-ci semble impuissante. Jusqu'à quand?

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio