Monde

Une cité de 3.500 ans découverte en Egypte

Slate.fr, mis à jour le 26.08.2010 à 11 h 14

Des archéologues américains ont découvert les ruines d'une ville vieille de 3.500 ans dans un des déserts de l'Égypte. C'est le ministre de la Culture égyptien qui en a fait l'annonce à Reuters.

La mission d'excavation de l'université de Yale dans l'oasis de Umm El-Kharga, un des cinq déserts occidentaux de l'Egypte, est tombée par hasard sur les vestiges de la cité antique.

Le territoire se trouve le long de ce qui était la route des caravanes reliant la vallée du Nil aux oasis de l'ouest et à la région soudanaise du Darfour. La cité antique ainsi découverte a atteint son apogée à la fin du Moyen Empire (1786-1665 avant JC).

Les ruines d'une ancienne boulangerie ainsi que celles de deux fours et d'une poterie utilisée pour fabriquer les moules en céramique servant à cuire le pain ont également été découvertes. John Darnell, le chef de la mission de l'université de Yale, en a déduit que la ville était un important centre alimentaire.

Cette découverte fait suite à celle d'une autre cité vieille de 3.500 ans, en juin, par des archéologues autrichiens dans la région du Delta du Nil (Nord-Est de l'Egypte). 

Photo: White desert Egypt, Argenberg via Flickr, License CC

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte