Monde

Une cité de 3.500 ans découverte en Egypte

Temps de lecture : 2 min

Des archéologues américains ont découvert les ruines d'une ville vieille de 3.500 ans dans un des déserts de l'Égypte. C'est le ministre de la Culture égyptien qui en a fait l'annonce à Reuters.

La mission d'excavation de l'université de Yale dans l'oasis de Umm El-Kharga, un des cinq déserts occidentaux de l'Egypte, est tombée par hasard sur les vestiges de la cité antique.

Le territoire se trouve le long de ce qui était la route des caravanes reliant la vallée du Nil aux oasis de l'ouest et à la région soudanaise du Darfour. La cité antique ainsi découverte a atteint son apogée à la fin du Moyen Empire (1786-1665 avant JC).

Les ruines d'une ancienne boulangerie ainsi que celles de deux fours et d'une poterie utilisée pour fabriquer les moules en céramique servant à cuire le pain ont également été découvertes. John Darnell, le chef de la mission de l'université de Yale, en a déduit que la ville était un important centre alimentaire.

Cette découverte fait suite à celle d'une autre cité vieille de 3.500 ans, en juin, par des archéologues autrichiens dans la région du Delta du Nil (Nord-Est de l'Egypte).

Photo: White desert Egypt, Argenberg via Flickr, License CC

Slate.fr

Newsletters

Près des trois quarts des Russes ont une opinion positive de Staline

Près des trois quarts des Russes ont une opinion positive de Staline

Et pas loin de la moitié pensent que la répression stalinienne était justifiée au vu des résultats obtenus.

Après Notre-Dame, une levée de fonds pour des églises noires incendiées en Louisiane

Après Notre-Dame, une levée de fonds pour des églises noires incendiées en Louisiane

La médiatisation du drame de Notre-Dame de Paris a permis à une modeste collecte de dons d'avoir plus de visibilité.

En Algérie et au Soudan, les prémices de l'épisode 2 du Printemps arabe?

En Algérie et au Soudan, les prémices de l'épisode 2 du Printemps arabe?

Huit ans après les soulèvements historiques dans le monde arabe, les manifestations au Soudan et en Algérie confirment la marche de l'histoire en dépit des nombreux déraillements du premier train.

Newsletters