France

Roms: Villepin, Raffarin, Sarkozy, même combat

Temps de lecture : 2 min

Dans le concert de critiques contre la politique anti-Roms du gouvernement, les déclarations de deux anciens Premiers ministres ne sont pas passées inaperçues. Dominique de Villepin a dénoncé la «tache de honte sur notre drapeau» alors que Jean-Pierre Raffarin a parlé de «dérive droitière».

Mais LeMonde.fr explique que les deux ex-Premiers ministres ne devraient pas pavoiser sur ce sujet, la politique répressive contre les Roms ayant assez largement commencé en 2002 lorsque Nicolas Sarkozy a pris les rênes du ministère de l'Intérieur. C'est sous le gouvernement Raffarin que le futur Président a lancé l'inflexion de la politique française en la matière avec cette célèbre déclaration:

«Comment se fait-il que l'on voie dans certains de ces campements tant de si belles voitures, alors qu'il y a si peu de gens qui travaillent?»

Quant à Dominique de Villepin, ses virulentes critiques contre Nicolas Sarkozy se heurtent au bilan de son gouvernement, comme le rappelle LeMonde.fr:

C'est en effet la loi de 2006 sur l'immigration et l'intégration qui a ouvert la porte à une plus grande sévérité envers les étrangers. Elle a restreint les conditions du regroupement familial et d'obtention d'une carte de séjour, supprimé les régularisations automatiques prévues par la loi Chevènement de 1998 et simplifié les procédures de reconduite à la frontière.

Photo: Des Roms du Kosovo à Mitrovica en 2007, REUTERS/Damir Sagolj

Slate.fr

Newsletters

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Charles Aznavour est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 94 ans. Après Edith Piaf, il était sûrement le chanteur français le plus connu à l’étranger. Pour Slate.fr, Bertrand Dicale, auteur de Tout Aznavour (First Editions) ...

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

*Et les supportrices.

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Newsletters