France

Roms: Villepin, Raffarin, Sarkozy, même combat

Temps de lecture : 2 min

Dans le concert de critiques contre la politique anti-Roms du gouvernement, les déclarations de deux anciens Premiers ministres ne sont pas passées inaperçues. Dominique de Villepin a dénoncé la «tache de honte sur notre drapeau» alors que Jean-Pierre Raffarin a parlé de «dérive droitière».

Mais LeMonde.fr explique que les deux ex-Premiers ministres ne devraient pas pavoiser sur ce sujet, la politique répressive contre les Roms ayant assez largement commencé en 2002 lorsque Nicolas Sarkozy a pris les rênes du ministère de l'Intérieur. C'est sous le gouvernement Raffarin que le futur Président a lancé l'inflexion de la politique française en la matière avec cette célèbre déclaration:

«Comment se fait-il que l'on voie dans certains de ces campements tant de si belles voitures, alors qu'il y a si peu de gens qui travaillent?»

Quant à Dominique de Villepin, ses virulentes critiques contre Nicolas Sarkozy se heurtent au bilan de son gouvernement, comme le rappelle LeMonde.fr:

C'est en effet la loi de 2006 sur l'immigration et l'intégration qui a ouvert la porte à une plus grande sévérité envers les étrangers. Elle a restreint les conditions du regroupement familial et d'obtention d'une carte de séjour, supprimé les régularisations automatiques prévues par la loi Chevènement de 1998 et simplifié les procédures de reconduite à la frontière.

Photo: Des Roms du Kosovo à Mitrovica en 2007, REUTERS/Damir Sagolj

Newsletters

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters