Life

Le PDG de Facebook est au-dessus de ses lois

Slate.fr, mis à jour le 23.08.2010 à 9 h 33

Photo: Mark Zuckerberg / deneyterrio via Flickr CC License by

Photo: Mark Zuckerberg / deneyterrio via Flickr CC License by

Sur Facebook, les comptes des membres naissent et demeurent libres et égaux en droits, les distinctions sociales ne pouvant être fondées que sur l'utilité commune. Du moins en théorie. Car à la différence de la plupart des États de droit, l’entreprise donne à son PDG Mark Zuckerberg un peu plus de prérogatives qu'au commun des internautes.

TechCrunch a ainsi repéré qu’il était impossible de bloquer le compte du créateur du réseau social aux 500 millions de membres. Si l’envie vous prend de le constater par vous-même, voici la marche à suivre:

  •  Connectez-vous sur le site;
  •  Rendez-vous sur le profil de Mark Zuckerberg;
  •  Dans la colonne de gauche, cliquez sur «Signaler ou bloquer cette personne»;
  •  Cochez «Bloquer cette personne» et cliquez sur «Envoyer»
  •  Surprise:

 

Un constat qui n’amuse qu’à moitié le site américain:

«Ce genre de détail est drôle et donne de la personnalité au site. Mais Facebook est devenu bien trop grand et important culturellement pour que de telles choses persistent. [...] Il est temps que cette entreprise termine sa puberté et se comporte en ado plutôt qu’en élève de CM2. Si vous voulez bloquer Zuckerberg, vous devriez pouvoir bloquer Zuckerberg.»

Photo: Mark Zuckerberg / deneyterrio via Flickr CC License by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte