Life

Si vous gagnez plus que votre mari, surveillez-le

Slate.fr, mis à jour le 19.08.2010 à 8 h 48

Sandra Bullock et Jesse James Danny Moloshok / Reuters

Sandra Bullock et Jesse James Danny Moloshok / Reuters

Si dans votre couple hétérosexuel la femme gagne plus d'argent que l'homme, elle peut s'inquiéter sur la fidélité de son conjoint. C'est la conclusion d'une très sérieuse étude réalisée par Christin Munsch, un docteur en sociologie de l'Université Cornell aux Etats-Unis. Elle montre que les hommes trompent plus souvent leurs femmes si elles ont des revenus supérieurs aux leurs. Une forme de vengeance contre une insupportable humiliation?

L'étude citée par CNN a été rendue publique par la American Sociological Association (Association américaine de sociologie). Elle s'intitule «Les effets des différences de revenus sur l'infidélité des hommes et des femmes» et a été construite à partir de données recueillies de 2002 à 2007 sur des couples composés de personnes âgées de 18 à 28 ans.

Selon ses statistiques, les hommes dépendant économiquement de leurs partenaires féminines ont ainsi cinq fois plus de chances de les tromper que ceux qui ont des revenus similaires. Ceux dont les partenaires féminines gagnent environ 75% de leurs rémunérations ont en revanche le plus de chances d'être fidèles.

CNN trouve ainsi une explication facile au comportement de Jesse James qui a trompé l'actrice Sandra Bullock. Cette dernière a gagné l'an dernier selon le magazine Forbes 56 millions de dollars en faisant l'actrice la mieux payée d'Hollywood.

Christin Munsch explique qu'il y a de nombreuses raisons expliquant pourquoi les hommes trompent des femmes ayant des revenus plus élevés que les leurs. «Par exemple, les hommes qui gagnent moins d'argent que leurs partenaires ne sont pas satisfaits de leur vie et les trompent parce qu'ils sont malheureux, pas parce qu'ils ont des revenus plus faibles.»

A l'inverse, les femmes dépendant financièrement de leurs partenaires masculins seraient plus fidèles. Toujours selon l'étude de Christin Munsch, les femmes qui dépendent des revenus de leur conjoint ont moitié moins de chances de le tromper que celles ayant des revenus équivalents.  «Les femmes économiquement dépendantes peuvent avoir moins d'opportunités. Elles font aussi le calcul qu'être infidèles présente trop de risques. Si elles sont prises, leur niveau de vie est en danger.»

Les considérations purement économiques ont aussi un impact évident pour les hommes qui ont cette fois des revenus nettement plus élevés que leurs partenaires féminines. Ils ont plus de chances d'être infidèles notamment parce qu'ils voyagent et passent de nombreuses heures hors de la maison et ont ainsi bien plus d'opportunités.

Photo: Sandra Bullock et Jesse James Danny Moloshok / Reuters

 

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte