Monde

Pékin veut lancer son propre moteur de recherche

Temps de lecture : 2 min

Le 12 août, l'opérateur téléphonique China Mobile –le leader mondial du secteur– et l'agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle) ont annoncé leur volonté de lancer leur propre moteur de recherche. Zhou Xisheng, vice-président de Xinhua, a déclaré:

«Les moteurs de recherche jouent un rôle de plus en plus important dans la manière de disséminer l'information et d'influencer l'opinion publique.»

China Mobile et Xinhua, qui appartiennent à l'Etat chinois, ont pour objectif de garantir la «sécurité de l'information.» Outre la recherche sur Internet, les deux entreprises projettent aussi d'inclure une régie de publicité en ligne.

Futur concurrent de Baidu et Google?

Le projet a-t-il une chance de réussir? Le Financial Times a interrogé des analystes. Wallace Cheunh, analyste au sein du Crédit Suisse, se montre catégorique: en raison des balbutiements chinois en termes de recherche sur mobile, le moteur de recherche officiel chinois «n'aura pas d'impact en termes de trafic». En effet, à son lancement, le moteur de recherche officiel chinois devra se confronter à deux concurrents de poids: le moteur de recherche chinois Baidu (privé, qui représente 60 % du marché chinois) et Google (37.4%). Aussi, Li Zhi, un expert ès recherches de l'entreprise pékinoise Analysys, reste pessimiste: «Je pense que le moteur de recherche officiel aura peu voire pas d'influence, mais il aura peut-être un certain impact sur la recherche sur portable.»

Ren Yanghui, qui officie lui aussi au sein d'Analysis, pense que l'époque est favorable au lancement d'un moteur de recherche. Ainsi, le rayonnement de Xinhua et China Mobile donnerait au projet «de bonnes perspectives à long terme», même si «développer les technologies et une base d'utilisateurs fidèles sera difficile et prendra du temps», et le moteur de recherche devra «commencer modestement», sans prétendre «détrôner Baidu ou Google», explique-t-il à l'agence Associated Press.

Fort de ses 500 millions d'abonnés, China Mobile est le premier opérateur au monde. L'entreprise est par ailleurs cotée à la Bourse de New York et à celle de Hongkong. De son côté, l'agence de presse Xinhua est dépendante du Parti communiste chinois.

À LIRE ÉGALEMENT: Google quitte la Chine: quelles conséquences?, Pour Google, il n'y a pas que la Chine qui censure, Google déclare-t-il la guerre à la Chine?

Photo: Chinese woman / -5m via Flickr License CC by

Slate.fr

Newsletters

En Irlande, «celles qui n’ont pas d’argent ont des bébés»

En Irlande, «celles qui n’ont pas d’argent ont des bébés»

Ce 25 mai, les Irlandaises et Irlandais sont appelés aux urnes pour le référendum sur la révision du huitième amendement de la Constitution, qui rend l’IVG illégale dans quasiment tous les cas.

La vraie recette du populisme

La vraie recette du populisme

Lignes et esthétiques japonaises

Lignes et esthétiques japonaises

Entre 2004 et 2016, Emily Shur s'est rendue plus de quinze fois au Japon. «J'ai fait un effort conscient pour concentrer ma photographie uniquement sur l'expression de mon point de vue individuel, raconte la photographe. Je ne pense pas que mon...

Newsletters