Monde

La Chine, deuxième puissance économique mondiale

Temps de lecture : 2 min

Après trois ans de croissance spectaculaire, la Chine a dépassé le Japon au deuxième trimestre de l'année 2010, devenant ainsi la deuxième économie mondiale après les États-Unis. Même si cette performance était attendue, «c'est la preuve la plus flagrante que l'ascendance de la Chine est réelle et que le reste du monde va devoir tenir compte d'une nouvelle superpuissance économique», affirme le NewYork Times.

La reconnaissance de cette avancée économique est venue après que le Japon a estimé son PIB du deuxième trimestre 2010 à près de 1.288,3 milliards de dollars au deuxième trimestre, légèrement en dessous de la Chine dont le PIB est estimé à 1.336,9 milliards de dollars pour la même période.

L'économie du Japon a connu une croissance de 0,4%. Un pourcentage nettement inférieure aux prévisions et qui laisse augurer que l'avance acquise par la Chine va se maintenir tout au long de l'année 2010. Des experts prédisent d'ailleurs que la Chine va dépasser les États-Unis en 2030, devenant ainsi la première puissance économique du monde.

Nicholas R. Lardy, un economiste du Peterson Institute for International Economics a déclaré au New York Times:

«Cette croissance chinoise a une importante signification. Elle confirme tout ce qui s'est passé durant la majeure partie de la décennie: la Chine a éclipsé le Japon économiquement. Pour les Chinois, leur pays est devenu un meilleur partenaire commercial que les États-Unis ou le Japon»

Le New York Times rappelle que la Chine a un territoire presque aussi grand que celui des États-Unis mais qu'elle souffre de son énorme population (un cinquième de l'humanité) et de ressources insuffisantes.

Le revenu par habitant de la Chine est même comparable à celui de pays pauvres comme le Salvador, l'Algérie ou l'Albanie. Il est de 3.600 dollars (2.800 euros) tandis que celui des États-Unis est de 46.000 dollars (35.880 euros).

Le Wall Street Journal rapporte que le Japon a semblé se résigner ces dernières années à l'inévitable perte de sa suprématie économique en Asie. Une enquête réalisée en avril auprès de 2.392 personnes par Asahi Shimbun, un des plus grands journaux japonais, relève que 50% des personnes interrogées ont déclaré considérer que la Chine avait dépassé leur pays et que cette chute au n°3 des économies mondiales était un problème majeur. Mais 46% des japonais interrogés ne le pensaient pas.

Le journal américain relève également que cette croissance économique fulgurante occasionne des critiques envers la Chine. Beaucoup de représentants occidentaux trouvent que la politique d'exportation de la Chine est la cause principale du déséquilibre du commerce mondial.

Les Américains ont ainsi fait pression sur la Chine pour qu'elle réévalue sa monnaie par rapport au dollar, ce qui permettrait de corriger le déficit commercial des États-Unis par rapport à la Chine. Mais cette dernière n'a procédé qu'à de petits réajustements de son taux de change.

Photo: Hu Jintao au sommet de l'Apec, Reuters/Enrique Castro-Mendivil

Newsletters

Aux États-Unis, la guerre contre l'IVG ne fait que commencer

Aux États-Unis, la guerre contre l'IVG ne fait que commencer

Loin d'avoir mis fin à une controverse qui durait depuis près de cinquante ans, la fin du droit constitutionnel à l'avortement a accentué la polarisation politique entre États pro et anti-choix.

La visite de Nancy Pelosi à Taïwan a suscité le courroux de la Chine

La visite de Nancy Pelosi à Taïwan a suscité le courroux de la Chine

La présidente de la Chambre des représentants américains a atterri à Taipei le 3 août, lors de sa tournée asiatique. Pékin a répliqué avec des sanctions touchant l'île et les États-Unis et des manœuvres militaires.

La France révise sa stratégie en Afrique de l'Ouest pour faire face au djihadisme

La France révise sa stratégie en Afrique de l'Ouest pour faire face au djihadisme

Depuis son départ du Mali, en février, la France a perdu le centre névralgique de son dispositif militaire. Paris cherche désormais à consolider les liens avec le Niger et les pays du golfe de Guinée, où Bénin et Togo subissent de plus en plus d'attaques djihadistes.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio