France

L'île mystérieuse de Cordouan attire les curieux

Slate.fr, mis à jour le 12.08.2010 à 19 h 24

Un phénomène rare s'était produit le 23 janvier 2009 après le passage de l'ouragan Klaus en France. Une île de près de quatre hectares avait surgi de l'océan près de la Gironde (le fleuve) vers Bordeaux, à deux kilomètres du phare de Cordouan.

Selon The Guardian, cette île, sortie des eaux bouillonnantes et surnommée l'île mystérieuse en référence au roman de Jules Verne, est une véritable énigme. Le journal britannique ajoute que la nature de l'apparition de l'île est d'autant plus mystérieuse qu'elle a surgi près de l'ancien emplacement de l'île de Cordouan, où se trouvait la tour du Prince Noir. Un legs de l'occupation anglaise durant la guerre de Cent ans, qui a fini par disparaître en raison de l'érosion côtière.

Le Figaro s'était intéressé à cette île en octobre 2009. A l'époque, il apparaissait déjà plus qu'urgent de procéder à la régulation du site car cet écosystème fragile pourrait être victime de sa toute nouvelle notoriété. Un écologue interrogé par le journal français s'en était alarmé:

«Ça devient presque un lieu à la mode. Deux cents personnes sont venues faire la fête sur l'île début septembre, et l'autre jour, elle a servi de terrain d'atterrissage à un groupe de parachutistes. Or, c'est un lieu sensible au surpiétinement.»

Outre la question de sa protection, le Figaro relèvait que le site n'a pas encore été géo-référencé.

Le journal français se demande également si l'île mystérieuse résistera au flot des vagues. L'écologue Jean-Marc Thrion ne confirme pourtant pas cette hypothèse:

«Il se peut en effet que ce ne soit que transitoire. Mais le volume important de sable qui se déplace dans l'estuaire laisse penser qu'il y a de fortes chances pour que ça se pérennise.»

Le JDD.com rapporte que l'île est riche de plusieurs dizaines d'espèces répertoriées (crustacés, étoiles de mer, punaises, coléoptères, fourmis, goélands...) et d'un embryon d'écosystème de dune (roquette demer, chiendent des sables, oyat...).

Mais ce tableau a été perturbé par la tempête Xynthia. Elle lui a fait perdre la moitié de sa surface et une bonne partie de sa richesse écologique.

Le JDD informe qu'un projet d'aire maritime protégée (AMP) est en développement sur la zone de l'estuaire contenant Cordouan et il pourrait englober l'île si son écosystème devient durable.

Photo: Hauturu Island, Kiwinz via flickr License CC

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte