Culture

L’avion de Lost aux enchères

Temps de lecture : 2 min

Photo: Lost in Madrid / fluzo via Flickr CC License by
Photo: Lost in Madrid / fluzo via Flickr CC License by

À première vue, impossible de consoler un fan de Lost. Deux cas de figure: soit il est encore en phase de deuil, soit il est très en colère contre la manière dont s’est terminée la série. Heureusement pour l'un, comme pour l'autre, la société de mise aux enchères Barker Hangar organise le 21 et 22 août une vente d’un genre particulier. Absolument tous les objets apparus au cours des six saisons de la série d’ABC vont ainsi être proposés aux plus offrants. Il n'est même pas nécessaire de se rendre sur place, le site Jaunted assurant que les enchères électroniques et téléphoniques sont acceptées.

Il faudra débourser au minimum quelques centaines de dollars pour pouvoir se déguiser en Jack Shepard façon «saison 1». Pas donné lorsqu’il s’agit d’un simple jean et d’un t-shirt gris informe. Quelques canettes de bière «Dharma» sont également proposées.

D’autres articles collector valent heureusement le détour. Le van bleu appartenant à cette même «initiative Dharma», conduit à plusieurs reprises par les héros de la série, ne devrait pas s’adjuger à moins de 8.000 euros (environ 10.500 dollars). Comptez au moins le double pour la Camaro rouge de Hugo «Hurley» Reyes, dont le compteur affichait les fameux nombres-mystère, présents dans un nombre incalculable d’épisodes.

Clou de l’évènement, de nombreux débris de l’avion Oceanic Airlines 815 écrasé sur l’île seront mises aux enchères. Reste à savoir où exposer un morceau de fuselage froissé.

Photo: Lost in Madrid / fluzo via Flickr CC License by

Slate.fr

Newsletters

«Un tramway à Jérusalem» en route vers l'utopie nécessaire

«Un tramway à Jérusalem» en route vers l'utopie nécessaire

Amos Gitaï assemble des situations à bord du transport en commun pour composer avec humour et émotion l'esquisse d'une appartenance collective à un monde que tout divise.

Les deux tendances déplorables de la critique aujourd'hui

Les deux tendances déplorables de la critique aujourd'hui

Pourquoi vouloir tout comparer et classer, comme si les critères de jugement étaient systématiquement identiques d'une œuvre à l'autre?

«L’Adieu à la nuit» chevauche au bord du gouffre

«L’Adieu à la nuit» chevauche au bord du gouffre

Grâce aux ressources de la fiction, le nouveau film d'André Téchiné fait du combat d'une femme pour empêcher son petit-fils de partir en Syrie une vertigineuse aventure intérieure.

Newsletters