Life

Sur Twitter, ce n'est pas la taille qui compte

Slate.fr, mis à jour le 09.08.2010 à 18 h 00

Photo: NodeXL / Marc_Smith via Flickr CC License by

Photo: NodeXL / Marc_Smith via Flickr CC License by

La nouvelle risque d’en décevoir plus d’un dans le petit monde de la «twittosphère». Une étude de l’institut américain HP Labs rapportée par ReadWriteWeb atteste que l’influence d’un utilisateur de Twitter ne se mesure pas uniquement par le nombre de personnes abonnées à son flux.

Alice Antheaume, responsable de la prospective et du développement international à l'école de journalisme de Sciences Po et blogueuse pour Slate.fr, expliquait en février dernier ce phénomène après être devenue une des utilisatrices recommandées par Twitter (près de 35.000 personnes sont abonnées à son compte):

Avoir plus d’abonnés ne veut pas dire avoir plus de contacts avec sa communauté. Du moins, pour l’instant. Je ne suis pas plus souvent retweetée, ni plus souvent interpellée qu’avant.

La passivité des utilisateurs du réseau serait la cause principale du manque de résonance des messages envoyés. L’étude explique ainsi que:

La corrélation entre la popularité et l’influence est plus faible que ce qui était attendu. Cela reflète le fait que pour que l’information se propage au sein d’un réseau, les individus doivent la transmettre aux autres membres, devant ainsi s’engager activement plutôt que consommer le contenu de façon passive et cesser d’agir sur elle.

Dans une interview vidéo, Bernardo Huberman, directeur de HP Labs, détaille les principales conclusions de son enquête.

En France, le blogueur Kriisiis a mené en mars dernier une étude similaire sur les utilisateurs twittant dans la langue de Molière. Dans un premier temps, il a mesuré le nombre de clics effectués sur les liens partagés par les 50 utilisateurs les plus suivis du réseau. Puis, il a rapporté ce nombre de clics au nombre d’abonnés pour déterminer l’influence réelle de chaque compte. Les conclusions sont alors tout aussi éloquentes: le membre le plus «efficace» dans sa diffusion de l’information n’est ainsi que 22e sur 50 en termes de popularité. De quoi redonner espoir aux nouveaux venus: sur Twitter comme dans la vraie vie, il faut bien choisir ses amis...

Photo: NodeXL / Marc_Smith via Flickr CC License by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte