Monde

Les réseaux sociaux, passe-temps favori des internautes

Temps de lecture : 2 min

On passe plus de temps sur les réseaux sociaux que sur les portails comme Yahoo ou Google pour lire ou envoyer des mails. C'est ce que rapporte PC World reprenant les résultats d'une étude de Nielsen, qui a suivi l'activité de 200.000 utilisateurs américains de juin 2009 à juin 2010.

Regarder son mail a longtemps été considéré comme le passe-temps le plus répandu parmi les utilisateurs d'Internet. Cependant, des données révélées par une étude de Nielsen rapportent que ce n'est plus le cas. La compagnie a découvert qu'en moyenne, nous passons 23% de notre temps de connexion sur les réseaux sociaux contre 8,3% sur les portails mails classiques.

Ces pourcentages dépassent de loin ceux de l'année dernière qui étaient respectivement de 15,8% et 11,5%. Selon PCWorld, ce changement s'explique par le fait que les réseau sociaux sont devenus les moyens de communication privilégiés entre amis. Ce qui rend l'envoi de mail de moins en moins nécessaire.

Facebook demeure en tête des réseaux sociaux avec 85%. MySpace vient en deuxième position avec 5% suivi de Twitter avec 1%.

Les jeux constituent la troisième activité la plus populaire sur le net avec près de 10% du temps passé en ligne.

Photo: Facebook, Beinstein/Via Flickr License CC

Newsletters

Attention, un Trump peut en cacher un autre

Attention, un Trump peut en cacher un autre

Dernière ligne droite avant l'investiture de Joe Biden, ce 20 janvier, à Washington. Une investiture à laquelle Donald Trump, en bon perdant, ne se rendra pas. Le 45e président des États-Unis a enfin admis sa défaite, dans les mots et dans les...

À Bali, les singes voleurs savent reconnaître les objets de valeur

À Bali, les singes voleurs savent reconnaître les objets de valeur

Au temple d'Uluwatu, les macaques ont mis au point un système de troc pour que les touristes leur donnent à manger.

Les chiottes les plus chères du mandat Trump

Les chiottes les plus chères du mandat Trump

Parce que le service de sécurité chargé d'assurer la protection d'Ivanka Trump n'avait pas accès à ses toilettes, les contribuables américains ont déboursé 3.000 dollars par mois pour que les agents puissent se soulager.

Newsletters