Monde

40 milliardaires américains généreux

Temps de lecture : 2 min

Warren Buffett et Bill Gates Reuters
Warren Buffett et Bill Gates Reuters

Quarante milliardaires américains, représentant ensemble une fortune colossale de 250 milliards de dollars, se sont engagés à faire don de la moitié de leurs richesses à des œuvres et organisations philanthropiques et charitables. Cet engagement est public via le site Giving Pledge et l'initiative en revient à Bill Gates et Warren Buffett, les deux hommes les plus riches des Etats-Unis. Chaque milliardaire a écrit une lettre publique expliquant son engagement. Et on y trouve, entre autres, Larry Ellison (Oracle), George Lucas (La Guerre des Etoiles), Barry Diller, Barron Hilton, T. Boone Pickens, Ted Turner (fondateur de CNN)…

Tout a commencé en mai 2009, quand Bill Gates et Warren Buffett ont organisé un dîner confidentiel de milliardaires à New York pour les convaincre de se montrer généreux dans un pays en crise et surendetté. David Rockefeller, le maire de New York Michael Bloomberg et Oprah Winfrey figuraient notamment parmi les invités.

Pete Peterson (co-fondateur du fonds d'investissement Blackstone), qui y participait, a raconté le dîner au site The Daily Beast:

«Chacun d'entre nous autour de la table a évoqué son expérience en matière de philanthropie et combien cela était une part très importante de notre vie. Nous sommes arrivés à la conclusion que pour la plupart d'entre nous nous avons pris plus de plaisir à donner notre argent qu'à le gagner…»

Bill Gates et Warren Buffett ont rendu publics les engagements au cours des derniers jours avec l'intention de faire pression sur les super riches qui ne les ont pas rejoint. D'ores et déjà, les médias américains montrent du doigt ceux qui sont étrangement absents de la liste des milliardaires généreux comme George Soros, Oprah Winfrey, le raider Carl Icahn ou le gestionnaire de fonds John Paulson.

«Je vois cela comme un remboursement d'une dette à ce pays qui a été si généreux pour moi et ma famille», écrit David Rubenstein (co-fondateur du fond Carlyle) dans son engagement. «J'espère que l'attention donnée à ces engagements encouragera tous les Américains –pas seulement un petit nombre sélectionné– à augmenter leurs dons à des organisations et des causes charitable. Si cela arrive nous aurons réellement atteint notre plus important objectif».

Un discours assez différent de celui tenu au cours des dernières semaines par la milliardaire française Liliane Bettencourt…

Photo: Warren Buffett et Bill Gates / Reuters

Slate.fr

Newsletters

Le refus d'Israël de reconnaître le génocide arménien est indéfendable

Le refus d'Israël de reconnaître le génocide arménien est indéfendable

Juifs et Arméniens, deux peuples victimes de meurtres de masse. Le gouvernement israélien doit placer la justice avant toute considération politique et appeler les crimes par leurs noms.

L'anglais est vraiment une langue étrange

L'anglais est vraiment une langue étrange

Des linguistes ont comparé 239 langues de différentes régions du monde. L’anglais apparaît parmi les plus curieuses.

Un procureur texan va arrêter d'inculper les gens qui volent des produits de nécessité

Un procureur texan va arrêter d'inculper les gens qui volent des produits de nécessité

Si les articles volés coûtent moins de 750 dollars et que les coupables en avaient besoin pour vivre, le nouveau procureur du comté de Dallas évitera d'engager des poursuites.

Newsletters