France

Le boom des papys flingueurs

Slate.fr, mis à jour le 04.08.2010 à 10 h 14

Le problème du vieillissement de la population est un phénomène bien connu dans les pays développés, et ses conséquences pour le système de protection sociale sont au cœur des débats actuels sur la réforme des retraites. Au niveau de la sécurité, on s’inquiète également souvent de la vulnérabilité des personnes âgées. Mais un nouveau rapport (document au format PDF), intitulé «Vivre ensemble plus longtemps», du Centre d’analyse stratégique, pointe du doigt un nouveau problème lié à l’augmentation de l’espérance de vie, la délinquance des séniors:

«Aussi choquant que cela puisse paraître, le vieillissement de la population a vocation à entraîner une augmentation quasi automatique de la délinquance des seniors1. Si les personnes âgées de plus de 60 ans ne représentent pour l’instant que 2,13 % des mis en cause par les services de police, ce pourcentage devrait augmenter de manière mécanique dans les prochaines années. Cela ne sera pas sans poser de problèmes, notamment dans les établissements pénitentiaires dont la plupart ne sont pas encore équipés pour accueillir des personnes âgées.»

L’étude, qui fait le tour des «enjeux et opportunités pour l’action publique du vieillissement de la population française», souligne que «en France, selon les projections démographiques de l’INSEE, un habitant sur cinq est âgé de 60 ans ou plus en 2005 ; cette proportion passera à un sur trois en 2050Le Figaro explique que «si l'évolution de la délinquance des anciens devait épouser celle de la pyramide des âges, le nombre d'aînés mis en cause par la police passerait donc d'environ 24.000 aujourd'hui à près de 40.000 par an

Selon le journal, ce chiffre pourrait même être plus élevé si l’on prend en compte le fait que les personnes vivent non seulement plus longtemps mais également en meilleure santé. Parmi les délits qui sont de plus en plus enregistrés chez les plus de 60 ans, le trafic de drogue pour arrondir les fins de mois et compléter une retraite pas toujours suffisante.

Dans certains pays, le problème de l’accueil des personnes âgées en prison est déjà pris en compte depuis longtemps. La ville de Singen, près du lac de Constance en Allemagne, abrite depuis les années 1970 la seule prison d'Europe réservée aux détenus de plus de 62 ans.

Photo: Un Tchétchène lors d’une manifestation à Grozny en 1994, REUTERS/STR New 

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte