Monde

Feu vert pour la mosquée de Ground Zero

Slate.fr, mis à jour le 03.08.2010 à 18 h 29

Une procession à Ground Zero en avril 2010, REUTERS/Jessica Rinaldi

Une procession à Ground Zero en avril 2010, REUTERS/Jessica Rinaldi

La commission de préservation des monuments historiques de New York a voté à neuf contre zéro contre le classement en monument historique d’un immeuble de Manhattan, donnant le feu vertà la destruction de celui-ci et à son remplacement par la controversée mosquée de Ground Zero.

Le bâtiment est situé à deux pâtés de maison du site des attentats du 11-Septembre –et non pas sur le site des tours jumelles–, et la proposition d’y construire une mosquée s’est retrouvée au centre d’un débat passionné aux Etats-Unis au cours des dernières semaines. Parmi les opposants les plus virulents au projet, on retrouve Sarah Palin. Le 18 juillet, l’ex-candidate à la vice-présidence écrivait sur son compte Twitter:

«Newyorkais pacifiques, refusez le plan de mosquée de Ground Zero si vous estimez que la douleur catastrophique causée sur le site des Twin Towers est encore trop vive, trop réelle»

Puis dans un message une heure plus tard:

«S’il vous plaît, musulmans pacifiques, comprenez que la mosquée de Ground Zero est une provocation INUTILE; brise des cœurs. S’il vous plaît, dans l’intérêt de la guérison.»

Alors que le président de la commission annonçait la nouvelle, une foule de manifestants scandait devant son siège «honte» et portait des signes comme «ne glorifiez pas le meurtre de 3.000 personnes, non à la mosquée du 11-Septembre» ou encore «l’islam construit des mosquées sur les sites de ses conquêtes,» rapporte l'AFP.

Dans une dernière tentative d’empêcher le projet, ses opposants ont soutenu que la bâtiment vieux de 152 ans méritait le statut de monument historique parce qu’il avait été touché par des débris d’avion lors des attentats du 11- Septembre. Mais le commissaire Christopher Moore rejette cet argument: «On ne peut pas désigner des centaines de bâtiments sur ce seul critère

La mosquée, qui sera gérée par l’ONG Cordoba Initiative, dont la mission est «d’améliorer les relations entre les musulmans et l’occident», ne sera qu’une composante d’un centre censé servir toute la communauté (et pas seulement les musulmans) comme le rappelle CNN dans un article intitulé «L’islamophobie et la mosquée de Ground Zero»; le centre veut promouvoir l’islam modéré, rapporte AP.

Photo: Une procession à Ground Zero en avril 2010, REUTERS/Jessica Rinaldi

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte