Monde

Ahmadinejad veut débattre avec Obama devant les médias

Temps de lecture : 2 min

Un débat télévisé avec Barack Obama. C'est ce que souhaite le président iranien Mahmoud Ahmedinejad. Ce dernier veut profiter de la prochaine assemblée générale des Nations unies pour discuter avec son homologue américain des questions mondiales. La BBC rapporte que le président iranien à précisé qu'il désirait débattre «face à face, d'homme à homme» avec Obama en septembre 2010.

«A la fin de l'été, nous serons aux États-Unis pour l'Assemblée générale de l'Onu. Je serai prêt à débattre avec Obama devant les médias. Nous sommes disposés à avoir des discussions basées sur le respect mutuel et la dignité mais s'il pense qu'il peut brandir une baguette et nous faire accepter tout ce qu'il dit, cela n'arrivera pas».

Selon la chaine britannique, Ahmadinejad s'exprimait lors d'un congrès réunissant à Téhéran des Iraniens expatriés. La Maison-Blanche n'a pas encore donné suite à cette requête, mais elle avait déjà refusé des propositions de ce genre à plusieurs reprises. En 2006, Ahmadinejad avait émis l'idée d'un débat avec George W. Bush, et lui avait adressé une lettre de 18 pages évoquant les valeurs religieuses, l'histoire et les relations internationales. Une lettre restée sans réponse.

Le président iranien avait assimilé ce refus de dialoguer à de la peur. Selon BBC, Ahmadinejad considère que Barack Obama valorise les valeurs sionistes et a raté des occasions historiques de rétablir les relations entre les deux pays.

Sur le même sujet, Cnn rappelle les sanctions imposées par les Etats-Unis en réponse au programme nucléaire iranien. Washington croit que Téhéran développe des armes nucléaires mais les iraniens ont nié cette éventualité. En juillet, rapporte Cnn, Ahmadinejad a déclaré que les nouvelles sanctions prouvent que l'Occident n'a pas compris la République islamique. Pour lui, elles sont destinées à empêcher son pays de devenir un pôle industriel. Il a ajouté que l'Iran maîtrise l'art de surmonter les obstacles et que rien n'empêchera le développement de son industrie.

Photo: Ahmadinejad au cours d'une cérémonie à Téhéran REUTERS/Morteza Nikoubazl

Slate.fr

Newsletters

En Floride, des habitants ont reçu une «alerte zombie» par accident

En Floride, des habitants ont reçu une «alerte zombie» par accident

Plus de peur que de mal.

Plus de 2.000 langues sont en train de disparaître

Plus de 2.000 langues sont en train de disparaître

L'identité d'une communauté ou d'un pays passe aussi par sa langue.

L'histoire de cette prof tuée dans la fusillade au Texas concentre tous les maux de l'Amérique

L'histoire de cette prof tuée dans la fusillade au Texas concentre tous les maux de l'Amérique

Tuée par un élève du lycée, Cynthia Tisdale travaillait comme prof remplaçante et serveuse pour payer les factures médicales de son mari.

Newsletters