Life

Steve Jobs contre Jésus

Slate.fr, mis à jour le 30.07.2010 à 12 h 25

Steve Jobs Keynote / acaben via Flickr CC License By

Steve Jobs Keynote / acaben via Flickr CC License By

La nouvelle ne réjouit pas les catholiques américains ultra-conservateurs, qui voient désormais dans Steve Jobs un concurrent de Jésus... En effet The Atlantic rapporte que la Bible est passée dans le top 10 des livres les plus achetés sur iPad lundi 26 juillet, d'après l'éditeur de cette bible, Olive Tree. La Bible Olive Tree est aussi l'application biblique la plus populaire et le deuxième livre le plus acheté sur iPhone.

D'après son éditeur, environ 3.000 versions –gratuites et payantes– de cette bible sont téléchargées par jour sur iPhone et iPad. Une étude du printemps 2010 montrait que les acheteurs d'iPad étaient principalement des gens «riches, sophistiqués, très éduqués, intéressés de façon disproportionnée par le business et la finance mais avec un très faible taux d'altruisme et de gentillesse». En clair, «une élite égoïste» résumait alors Wired. Mais cet engouement pour la Bible, qui plus est une version de la Bible considérée comme la plus conservatrice, montre que la clientèle friande d'iPad est en train de s'agrandir.

The Atlantic souligne le besoin de rester prudent quant à cette nouvelle démographie: les livres ne sont qu'une petite partie de l'ensemble du marché des applications, et les livres best-sellers ne sont pas dans le top 100 des applications les plus vendues. En plus, les livres peuvent être achetés par toutes sortes de moyens pour être ensuite lus sur iPad. Ces chiffres sont donc très incomplets, mais ils permettent tout de même d'obtenir une vision plus large des fans d'iPad et d'iPhone, laissant de côté ceux qui n'achètent que les jeux vidéos et applications ludiques.

On pourrait croire que la nouvelle réjouirait, ou en tout cas ne ferait ni chaud ni froid à l'Eglise américaine, mais ce serait mal connaître les religieux américains! Deux chercheurs de l'université texanne A&M viennent d'analyser le language divin utilisé pour décrire l'iPhone (surnommé le JesusPhone aux Etats-Unis), et Apple en général, rapporte Gawker. La chaîne ultra-conservatrice Fox News s'est évidemment jetée sur l'occasion pour en déduire qu'Apple détruisait l'Eglise en la remplaçant:

1. Apple est né dans un garage, Jésus dans une étable.

2. Steve Jobs est un leader messianique rené de ses cendres pour sauver son entreprise, Jésus est mort puis réssuscité pour sauver l'humanité.

3. Apple a eu Microsoft, puis Google, comme ennemi n°1, Jésus a le diable.

CQFD

Apple, qui suscite en effet un engouement mystique chez certains, n'est pas le seul aux élans religieux parmi les géants de la high-tech américaine, comme en témoigne le slogan de Google: «Don't be evil», ou «Ne faites pas le mal». Pendant ce temps, les petits jeunes de Facebook se moquent de leurs aînés, adoptant comme slogan «Don't be lame», «Ne soyez pas nazes».

Photo: Steve Jobs Keynote / acaben via Flickr CC License By 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
Steve JobsjesusipadbibleApple
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte