France

La presse étrangère choquée par les infanticides de Viiliers-au-Tertre

Slate.fr, mis à jour le 29.07.2010 à 15 h 22

Mercredi 28 juillet huit cadavres de nouveaux-nés ont été retrouvés enterrés dans un jardin de Villers-au-Tertre (Nord).

Dominique Cottrez, la mère présumée des nouveaux-nés, mise en examen jeudi 29 juillet pour «homicides volontaires sur mineurs de moins de 15 ans», avec son mari accusé de «non dénonciations de crimes et recels de cadavres», a avoué durant sa garde à vue qu'elle était la mère des huit nouveaux-nés et qu'elle les avait tués, a indiqué à l'AFP une source proche de l'enquête.

Le Guardian annonce également l'aveu de la mère des 8 enfants, et affiche sa photo récupérée de son profil Facebook, précisant qu'il s'agit sans doute «du pire infanticide jamais commis en France».

La presse internationale n'a pas manqué de rapporter ce fait divers sordide.

El Pais, qui raconte les circonstances de la découverte -le nouveau propriétaire de la maison a fait cette découverte dans le jardin et a alerté la police-, rapporte que la mère a affirmé jeudi 28 juillet avoir caché à son mari à chaque fois qu'elle était enceinte, depuis 1988. «Avant cette date, le couple avait eu deux enfant. Les gendarmes n'excluent pas de retrouver d'autres corps et continuent les recherches à l'aide de chiens»

BBC News insiste sur les précédents infanticides qu'a connu la France: leur correspondant à Paris Christian Fraser rappelle les cas similaires des dernières années.

En mars, une mère a avoué avoir tué six de ses nouveaux nés et les avoir caché dans le sous-sol de sa maison dans le nord-ouest de la France. Un autre cas connu est celui de Véronique Courjault, qui a été mise en prison pour avoir tué trois de ses bébés quand elle vivait en Corée du Sud et en France.

BBC news rappelle aussi qu'en 2006 en Allemagne Sabine Hilschenz a été condamnée à 15 ans de prison pour homicide envers ses huit bébés.

Le SF Tagesschau souligne le choc que provoque la découverte dans le petit village de 700 habitants, citant le maire «Je suis choqué. Vilers-au-Tertre est un village très tranquille» et ,dans une vidéo, trois voisins de la famille dont la troisième déclaire «Je compatis, parce que personne ne sait ce qui s'est passé, et franchement il n'y a rien à dire sur ces gens là»...

Photo: photo du profil Facebook de  Dominique Cottrez

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte