Life

Facebook censure les mots «Arab» et «Palestinian»

Slate.fr, mis à jour le 28.07.2010 à 19 h 45

Les responsables du centre de recherche du «Palestinian refugees researchnet» n'en ont pas cru leurs yeux. En voulant créer une page Facebook, ils se sont heurtés au système de blocage automatique du réseau social qui a refusé de valider la requête. Selon Valleywag, Rex Brynen, le créateur de la page a reçu le message suivant:

«Notre système automatique n'acceptera pas le nom «Palestinian refugees Researchnet». Il semble contenir un mot susceptible de violer notre guide d'utilisation qui refuse la création de pages non autorisées».

Facebook a résolu le problème et s'est excusé auprès du professeur Brynen:

«Nous avons un système automatique qui tente de bloquer les nom de profils inaproprié. Pendant un court moment, ce contrôle a été appliqué à la création des pages. Une fois avertis, nous avons immédiatement résolu le problème. Nous nous excusons pour les inconvénients».

Mais un autre problème a déjà été signalé. Une utilisatrice du réseau social, qui a voulu changer son nom de famille en «Arab» pour notifier son nouveau statut marital, s'est heurté au fameux système de blocage. Pourtant, son mari a créé un compte facebook avec le même nom de famille en 2007.

Valleywag note la contradiction entre cette censure automatique et arbitraire et les propos de Mark Zuckerberg qui voit dans Facebook un important outil pour développer la confiance et la sympathie entre les peuples, particulièrement au Moyent-orient.

Photo: Facebook Via Flicker/Beinstein CC License by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte