France

108 conseillers en moins au gouvernement

Temps de lecture : 2 min

Walking out the door / woodleywonderworks via Flickr CC License By
Walking out the door / woodleywonderworks via Flickr CC License By

Le Figaro a calculé que 108 conseillers devraient quitter le gouvernement pour se tenir à la nouvelle règle de 20 collaborateurs maximum par cabinet, imposée par Nicolas Sarkozy. D'après le journal, Jean-Louis Borloo verra ainsi son staff de conseillers réduit de moitié, suivi dans les mauvais élèves ministériels par Christine Lagarde (34 conseillers) et Roselyne Bachelot (26). Côté secrétaires d'Etat, c'est Nathalie Kosciusko-Morizet et Hervé Novelli qui arrivent en tête, avec 11 conseillers chacun (au lieu des 4 désormais imposés par secrétariat d'Etat).

Au total, ce sont 43 conseillers chez les ministres et 65 chez les secrétaires d'Etat qui devront partir, soit 20% des effectifs. Les 17 secrétaires d'Etat ont jusqu'au samedi 31 juillet pour décider de leurs licenciés, qui devront quitter leurs fonctions d'ici septembre 2010.

Sur 20minutes.fr, des conseillers anonymes parlent d'un sentiment d'injustice et d'hypocrisie:

«C'est la méthode qui fâche, quand on est nommé dans les cabinets, le décret passe par Matingon. Donc les services du Premier ministre savaient que les effectifs augmentaient et n'ont rien fait pour aller contre pendant trois ans, et là, ça tombe d'un coup, brutalement»

Photo: Walking out the door / woodleywonderworks via Flickr CC License By

Slate.fr

Newsletters

Site classé

Site classé

Jacques Chirac, l'homme qui n'assumait pas d'être de droite

Jacques Chirac, l'homme qui n'assumait pas d'être de droite

On a voulu faire passer l'ancien président pour un radical de Corrèze mais son inconscient est de droite. Pour le meilleur et pour le pire.

Le jour où j'ai voté Chirac

Le jour où j'ai voté Chirac

Journalistes et contributeurs de Slate.fr se souviennent du 21 avril 2002 et du second tour pas tout à fait comme les autres de l'élection présidentielle.

Newsletters