Monde

Israël: un verdict jugé raciste crée la polémique

Slate.fr, mis à jour le 21.07.2010 à 13 h 28

Les juges israëliens ont visiblement une dent contre les hommes prêts à tout pour séduire une femme....cette réalité, un arabe israélien l'a apprise à ses dépends. Il a été condamné à une peine de 18 mois de prison ferme pour avoir couché, en septembre 2008, avec une femme, à qui il avait fait croire qu'il était un célibataire juif à la recherche d'une relation sérieuse. Alors qu'il est en réalité un arabe marié et père de deux enfants.

Les juges ont qualifié les faits de «viol par tromperie», arguant que le consentement de la victime a été obtenu à la suite de déclarations mensongères, rapporte Haaretz:

«Si elle n'avait pas cru que l'accusé était un célibataire juif intéressé par une relation sérieuse, elle n'aurait pas coopéré. La cour est obligée de protéger l'intêret public à cause des criminels beaux-parleurs qui peuvent abuser d'innocentes victimes»

Pour Haaretz, ce jugement constitue un dangereux précédent dans la mesure où dans le passé des hommes jugés pour de pareils délits ont été reconnu coupable de fraude, et non de «viol par tromperie». L'accusé a, quant à lui, qualifié le verdict de raciste.

«Si j'étais juif, ils ne m'auraient même pas interrogé. Ce n'est pas un viol. Je ne l'ai pas jetée dans la forêt après l'avoir violée. Elle a été consentante durant tout le processus»

Selon sa version des faits, c'est la victime qui se serait jetée sur lui.

Cette affaire  a déclenché une polémique en Israël et de nombreuses réactions. Elkana Laist du Bureau du Procureur a déclaré que les juges sont allés trop loin:

«Ils ont ouvert la porte à une condamnation pour viol à chaque fois qu'une personne ment sur les détails de son identité et couche avec une femme»

Gideon Levy, un commentateur libéral israélien cité par The Guardian, réfute également le jugement:

«Et si ce gars-là avait été un Juif qui avait fait semblant d'être un musulman et avait eu des rapports sexuels avec une femme musulmane? Aurait-il été reconnu coupable de viol? La réponse est: bien sûr que non»

Les Arabes représentent environ 20% de la population d'Israël, mais les relations entre Juifs et Arabes sont rares. Il y a peu de quartiers mixtes dans les villes, et «les Arabes sont victimes de discrimination systématique», rapporte the Guardian. 

Photo: Zitouna via Flickr, Licence CC

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
violprisonIsraëlArabe
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte