Life

Un primate disparu depuis 1939 observé au Sri Lanka

Slate.fr, mis à jour le 20.07.2010 à 18 h 52

Ce petit primate n'avait jamais été photographié. Nommé loris grêle des plaines d'Horton, il avait disparu depuis 1939 au Sri Lanka, laissant penser que l'espèce était éteinte, selon Wired Science. En 2002, une équipe de chercheurs de la Société zoologique de Londres (ZSL), de l'université de Colombo et de l'université libre du Sri Lanka, avait cru apercevoir les yeux globuleux de l'animal, raconte Maxi Sciences. Sans suite. A l'époque, malgré de nombreuses recherches dans la forêt environnante, les scientifiques n'avaient pas pu retrouver le primate d'une vingtaine de centimètres.

Finalement, après 200 heures de recherches, le petit mammifère nocturne a été retrouvé et photographié... 71 ans après. Une première. A cette occasion, ce mâle a été capturé, le temps de prendre ses mesures et de prélever des échantillons génétiques. Selon la ZSL, la survie de cette espèce a tenu à sa faculté d'adaptation:

«Les scientifiques ont découvert que les membres antérieurs et postérieurs du loris grêle des plaines d'Horton semblent plus courts et plus robustes que ceux des autres loris observés au Sri Lanka ou dans le sud de l'Inde, démontrant la façon dont le mammifère s'est adapté pour vivre dans la fraîcheur de la forêt montagneuse.»

Les chercheurs en place se sont félicités de la découverte. «Cela améliore notre connaissance de cette espèce, mais il faut que nous concentrions nos efforts sur la conservation et la restauration de la forêt où le loris vit encore. Soit actuellement moins d'1% de la forêt sri-lankaise» rappelle le biologiste Craig Turner dans un communiqué de presse du ZSL. Pour favoriser la survie du petit primate, la ZSL a mené environ mille sorties nocturnes pour «évaluer sa situation, ses besoins écologiques et ses menaces actuelles».

Selon Saman Gamage, le directeur des chercheurs de la ZSL, la population de loris grêle des plaines d'Horton a décliné après la déforestation, menée par les colons britanniques qui, à partir du XIXe siècle, ont déboisé pour installer des plantations de café et de thé. Seule une centaine survivrait à l'heure actuelle.

Slender loris skeleton / ellenm1 via Flickr / CC Licence By

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte