Monde

Les produits d'entretien causent-ils des cancers du sein?

Temps de lecture : 2 min

Selon des chercheurs de l'institut Silent Spring et de l'université de Boston (Massachusetts), les femmes utilisant certains produits d'entretien auraient deux fois plus de risques d'avoir un cancer du sein. Sont notamment visés les assainisseurs d'air, les anti-moississure et les insectifuges.

Pour tirer ces conclusions, précisées par The Independent, les scientifiques américains ont demandé à des patientes atteintes d'un cancer du sein, puis à des femmes en bonne santé, d'établir une liste des produits ménagers utilisés par le passé. En comparant les témoignages, les scientifiques ont remarqué que les femmes malades utilisaient des produits contenant des substances potentiellement dangereuses: les phtalates, les parfums synthétiques... Et par la suite, une expérience sur des rongeurs aurait confirmé la thèse avancée.

Cette étude, une première du genre selon ses auteurs, est contestée par une partie de la communauté scientifique. Pour Breast Cancer Research UK et Breakthrough Breast Cancer, connus pour leurs campagnes comme la cigarette, l'enquête serait «biaisée». Jessica Harris, responsable de la communication du Breast Cancer Reaserch UK, reproche ainsi aux scientifiques leur partialité:

«Chez les femmes craignant les produits chimiques, l'enquête a montré le lien entre les produits incriminés et le cancer du sein. Mais pas chez les femmes ne doutant pas de ces mêmes produits.»

Clare Dimmer, présidente des syndicats du Breast Cancer UK, conseille tout de même d'utiliser ces produits «prudemment».

Photo: Maid Cafe Collection, Antonio Tajuelo via Flickr CC License by

Slate.fr

Newsletters

En Australie, une loi datant de 1984 autorise les écoles religieuses à virer ou refuser des employés ou des élèves LGBT

En Australie, une loi datant de 1984 autorise les écoles religieuses à virer ou refuser des employés ou des élèves LGBT

Un récent rapport du Gouvernement vise à remettre au goût du jour cet Acte sur la discrimination sexuelle, toujours en vigueur.

De nouvelles publicités pro-Brexit sur Facebook, financées par un mystérieux site d'«informations»

De nouvelles publicités pro-Brexit sur Facebook, financées par un mystérieux site d'«informations»

Ces publicités invitent les utilisateurs à écrire à leurs députés afin de les inciter à rejeter le plan Chequers, qui régule les futures relations entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.

Les fausses statistiques de Facebook sur les vidéos ont causé des centaines de licenciements

Les fausses statistiques de Facebook sur les vidéos ont causé des centaines de licenciements

Des journalistes de The Atlantic estiment que plus de 350 journalistes ont perdu leur emploi en partie en raison des statistiques données par Facebook.

Newsletters