Life

Qui a réalisé la première greffe «totale» de visage?

Slate.fr, mis à jour le 12.07.2010 à 14 h 33

Slate avait expliqué l'ampleur de l'exploit, quand la première greffe «totale» d'un visage humain avait été réussie en Espagne le 29 mars dernier à l'hôpital Vall d'Hebron de Barcelone. Le 8 juillet, les médias français contestent le titre: La première greffe totale de visage est française annonce par exemple le Figaro.

En fait, si la greffe réalisée en Espagne en avril dernier se rapprochait beaucoup de celle réalisée à Créteil, la particularité de la seconde «c'est que nous avons inclus les paupières. Pas uniquement la peau et les muscles releveurs, mais les voies lacrymales», explique le chirurgien Laurent Lantieri de l'hôpital public de Créteil au Quotidien du Médecin, qui indique d'ailleurs que

«la compétition pour savoir qui a fait la plus grosse greffe ne m’intéresse pas beaucoup».

En Espagne les paupières mobiles et le système lacrymal complet n'avaient donc pas été transplantés. La greffe avait été qualifiée de «quasi-totale» par les spécialistes britanniques du Royal Free Hospital de Londres, plus prudents.

La transplantation de l'ensemble de la face d'un donneur le 26 et 27 juin a bénéficié à Jérôme, un jeune Francilien de 35 ans, qui d'après le Pr Lantieri va «super bien, il parle, il mange. Il ne peut pas encore cligner des yeux. On a rebranché le nerf facial et il va falloir attendre qu’il repousse».

Atteint de neurofibromatose, une maladie génétique dégénérative qui déforme le visage de manière spectaculaire, cet ancien régisseur souffrait de ne pas pouvoir mener une vie normale.  Un syndrome aussi appelé «maladie d'Elephant Man», en référence à John Merrick, un Britannique qui en était victime à la fin du 19e siècle et qui était partout présenté comme un phénomène de foire.

Il reste bien sûr à surveiller les risques de rejet et d'infection. «Ils arrivent généralement trois à quatre semaines après la greffe , prévient le médecin. Mais les rejets sont parfaitement contrôlables». L’hospitalisation est prévue pour durer deux mois. L’étape suivante, qui va durer du 3e au 6e mois, est celle de la repousse nerveuse.

Photo: © Vall d'Hebron

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte