Une semaine dans le monde en 7 photos, du 9 au 15 octobre 2021
Monde

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 9 au 15 octobre 2021

Affrontements meurtiers à Beyrouth, élections législatives en Irak et éclosions de fleurs dans le désert d'Atacama... La semaine du du 9 au 15 octobre en images.

Des agriculteurs kurdes syriens récoltent des grenades dans un verger du village d'al-Ghazawiyya dans la campagne d'Alep, dans la région d'Afrin, au nord-ouest de la Syrie, le 10 octobre. La région a été conquise en mars 2018 par des forces turques et leurs supplétifs syriens, qui en ont délogé la principale milice kurde. Le secteur, comme tous les territoires tenus par les rebelles pro-turcs, est régulièrement secoué par des assassinats ciblés, des attentats ou des explosions. Déclenchée en 2011 par des manifestations pour la démocratie, la guerre en Syrie a fait environ un demi-million de morts et des millions de déplacés et de réfugiés.
Omar Haj Kadour / AFP

Des agriculteurs kurdes syriens récoltent des grenades dans un verger du village d'al-Ghazawiyya dans la campagne d'Alep, dans la région d'Afrin, au nord-ouest de la Syrie, le 10 octobre. La région a été conquise en mars 2018 par des forces turques et leurs supplétifs syriens, qui en ont délogé la principale milice kurde. Le secteur, comme tous les territoires tenus par les rebelles pro-turcs, est régulièrement secoué par des assassinats ciblés, des attentats ou des explosions. Déclenchée en 2011 par des manifestations pour la démocratie, la guerre en Syrie a fait environ un demi-million de morts et des millions de déplacés et de réfugiés.

Des partisans de l'ancien chef de milice religieux chiite Moqtada al-Sadr, sur la place Tahrir de Bagdad, le 11 octobre, après l'annonce des résultats des élections législatives. Moqtada Al-Sadr s'est déclaré vainqueur du scrutin, lundi soir. Les cadres de son parti revendiquent 73 sièges sur 329, contre 54 en 2018, loin devant les autres forces politiques, notamment les partis chiites. Les cinquièmes législatives depuis 2003 ont cependant été marquées par une abstention record.
Ahmad al-Rubaye / AFP

Des partisans de l'ancien chef de milice religieux chiite Moqtada al-Sadr, sur la place Tahrir de Bagdad, le 11 octobre, après l'annonce des résultats des élections législatives. Moqtada Al-Sadr s'est déclaré vainqueur du scrutin, lundi soir. Les cadres de son parti revendiquent 73 sièges sur 329, contre 54 en 2018, loin devant les autres forces politiques, notamment les partis chiites. Les cinquièmes législatives depuis 2003 ont cependant été marquées par une abstention record.

Cette vue aérienne prise le 11 octobre montre une énorme installation de production de vin, vieille de 1.500 ans, découverte sur le site de fouilles de Tel Yavne, à une quinzaine de kilomètres de Tel Aviv, en Israël. Il s'agit du plus grand complexe de pressoirs connu de la période byzantine. Avec une production estimée à 2 millions de litres par an, ce complexe fouillé depuis deux ans était l'un des plus importants de l'Antiquité tardive dans la région.
Menahem Kahana / AFP

Cette vue aérienne prise le 11 octobre montre une énorme installation de production de vin, vieille de 1.500 ans, découverte sur le site de fouilles de Tel Yavne, à une quinzaine de kilomètres de Tel Aviv, en Israël. Il s'agit du plus grand complexe de pressoirs connu de la période byzantine. Avec une production estimée à 2 millions de litres par an, ce complexe fouillé depuis deux ans était l'un des plus importants de l'Antiquité tardive dans la région.

Des fleurs se sont ouvertes dans le désert d'Atacama, l'un des endroits les plus arides au monde, à environ 600 km au nord de Santiago, le 13 octobre. Tous les 5 à 7 ans environ, les années de très fortes pluies saisonnières, le désert d'Atacama au Chili se couvre d'un magnifique tapis de fleurs, deux mois après les précipitations.
Martin Bernetti / AFP

Des fleurs se sont ouvertes dans le désert d'Atacama, l'un des endroits les plus arides au monde, à environ 600 km au nord de Santiago, le 13 octobre. Tous les 5 à 7 ans environ, les années de très fortes pluies saisonnières, le désert d'Atacama au Chili se couvre d'un magnifique tapis de fleurs, deux mois après les précipitations.

Des gens déposent des fleurs et allument des bougies à Kongsberg, dans le sud-est de la Norvège, pour honorer les personnes décédées au lendemain d'une attaque, le 14 octobre. Quatre femmes et un homme ont été tués, trois personnes ont été blessées par un homme armé d'un arc et de flèches. L'homme interpellé, qui a reconnu les faits selon les enquêteurs, est un Danois de 37 ans converti à l'islam, a déclaré la police. Son mobile n'est pas encore connu, mais la police n'exclut pas un acte terroriste.
Terje Bendiksby / NTB / AFP

Des gens déposent des fleurs et allument des bougies à Kongsberg, dans le sud-est de la Norvège, pour honorer les personnes décédées au lendemain d'une attaque, le 14 octobre. Quatre femmes et un homme ont été tués, trois personnes ont été blessées par un homme armé d'un arc et de flèches. L'homme interpellé, qui a reconnu les faits selon les enquêteurs, est un Danois de 37 ans converti à l'islam, a déclaré la police. Son mobile n'est pas encore connu, mais la police n'exclut pas un acte terroriste.

Des combattants des mouvements chiites Hezbollah et Amal participent à des affrontements dans le quartier de Tayouneh, le 14 octobre. Des manifestations contre l'enquête sur l'explosion du port de Beyrouth ont fait six morts dans ce quartier chrétien de la capitale, qui avait été le lieu de déclenchement de la guerre civile, le 13 avril 1975, ravivant ainsi le souvenir des années noires. À la nuit tombée, des barrages ont été érigés par l'armée.
Anwar Amro / AFP

Des combattants des mouvements chiites Hezbollah et Amal participent à des affrontements dans le quartier de Tayouneh, le 14 octobre. Des manifestations contre l'enquête sur l'explosion du port de Beyrouth ont fait six morts dans ce quartier chrétien de la capitale, qui avait été le lieu de déclenchement de la guerre civile, le 13 avril 1975, ravivant ainsi le souvenir des années noires. À la nuit tombée, des barrages ont été érigés par l'armée.

Une étudiante reçoit une dose de vaccin contre le Covid-19 à l'école Narasikalai dans la province méridionale de Narathiwat, en Thaïlande, le 15 octobre. Le royaume est toujours aux prises avec sa troisième vague épidémique, provoquée par le variant Delta. Il enregistre environ 10.000 nouvelles infections par jour et totalise à ce jour plus de 1,57 million de cas et 16.369 morts. La pandémie a touché 239,6 millions de personnes dans le monde et a fait au moins 4,9 millions de morts, selon les données compilées par l'université américaine Johns-Hopkins.
Madaree Tohlala / AFP

Une étudiante reçoit une dose de vaccin contre le Covid-19 à l'école Narasikalai dans la province méridionale de Narathiwat, en Thaïlande, le 15 octobre. Le royaume est toujours aux prises avec sa troisième vague épidémique, provoquée par le variant Delta. Il enregistre environ 10.000 nouvelles infections par jour et totalise à ce jour plus de 1,57 million de cas et 16.369 morts. La pandémie a touché 239,6 millions de personnes dans le monde et a fait au moins 4,9 millions de morts, selon les données compilées par l'université américaine Johns-Hopkins.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 20 au 26 novembre 2021
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 20 au 26 novembre 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 13 au 19 novembre 2021
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 13 au 19 novembre 2021

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio