Une semaine dans le monde en 7 photos, du 6 au 12 mars 2021
Politique / Monde

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 6 au 12 mars 2021

Visite du pape en Irak, dixième anniversaire de la catastrophe de Fukushima, Journée internationale des droits des femmes... La semaine du 6 au 12 mars 2021 en images.

Le pape François prononce un discours près des ruines de l'église syriaque catholique de l'Immaculée Conception (al-Tahira al-Kubra), dans la vieille ville du nord de l'Irak, Mossoul, le 7 mars.

Le souverain pontife se rend pour la première fois en Irak pour conforter des communautés chrétiennes très fragilisées et poursuivre son dialogue avec le monde musulman, en rencontrant l'ayatollah Ali al-Sistani.
Zaid Al-Obeidi / AFP

Le pape François prononce un discours près des ruines de l'église syriaque catholique de l'Immaculée Conception (al-Tahira al-Kubra), dans la vieille ville du nord de l'Irak, Mossoul, le 7 mars.

Le souverain pontife se rend pour la première fois en Irak pour conforter des communautés chrétiennes très fragilisées et poursuivre son dialogue avec le monde musulman, en rencontrant l'ayatollah Ali al-Sistani.

Des manifestants participent à une marche silencieuse pour la justice devant le centre gouvernemental du comté de Hennepin, à Minneapolis (Minnesota) le 7 mars, alors que le procès de l'ancien policier blanc qui a provoqué la mort de George Floyd, en mai 2020, va débuter mardi 9 mars, avec la sélection des premiers jurés.

Derek Chauvin avait maintenu son genou pendant de longues minutes sur le cou de la victime. Cette scène, filmée, avait choqué les États-Unis et le monde entier, provoquant des manifestations inédites contre les violences de la police et les discriminations de l'institution envers les Noirs.

Pour la première fois dans la ville de Minneapolis, un policier blanc va donc être jugé pour la mort d'un Afro-Américain. Il risque jusqu'à quarante ans de prison. Le verdict est attendu fin avril.
Chandan Khanna / AFP

Des manifestants participent à une marche silencieuse pour la justice devant le centre gouvernemental du comté de Hennepin, à Minneapolis (Minnesota) le 7 mars, alors que le procès de l'ancien policier blanc qui a provoqué la mort de George Floyd, en mai 2020, va débuter mardi 9 mars, avec la sélection des premiers jurés.

Derek Chauvin avait maintenu son genou pendant de longues minutes sur le cou de la victime. Cette scène, filmée, avait choqué les États-Unis et le monde entier, provoquant des manifestations inédites contre les violences de la police et les discriminations de l'institution envers les Noirs.

Pour la première fois dans la ville de Minneapolis, un policier blanc va donc être jugé pour la mort d'un Afro-Américain. Il risque jusqu'à quarante ans de prison. Le verdict est attendu fin avril.

Des manifestantes tentent d'abattre une barrière de sécurité lors d'une manifestation à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes à Mexico, le 8 mars.

En Amérique latine, en Europe, en Afrique et en Asie, des milliers de femmes ont bravé les restrictions sanitaires pour dénoncer les inégalités, les discriminations et les violences.
Victoria Razo / AFP

Des manifestantes tentent d'abattre une barrière de sécurité lors d'une manifestation à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes à Mexico, le 8 mars.

En Amérique latine, en Europe, en Afrique et en Asie, des milliers de femmes ont bravé les restrictions sanitaires pour dénoncer les inégalités, les discriminations et les violences.

Des vendeurs du marché central désinfectent les trottoirs à titre préventif contre la propagation du Covid-19, à Guatemala, capitale du pays du même nom, le 9 mars. 

Au 12 mars 2021, près de 119 millions de personnes ont été testées positives au Covid-19 dans le monde, selon les données compilées par l'université américaine Johns-Hopkins. Plus de 2.630.000 personnes en sont mortes.
Johan Ordonez / AFP

Des vendeurs du marché central désinfectent les trottoirs à titre préventif contre la propagation du Covid-19, à Guatemala, capitale du pays du même nom, le 9 mars. 

Au 12 mars 2021, près de 119 millions de personnes ont été testées positives au Covid-19 dans le monde, selon les données compilées par l'université américaine Johns-Hopkins. Plus de 2.630.000 personnes en sont mortes.

Des enfants syriens trient des déchets dans un parc à ferraille à la périphérie de la ville de Maaret Misrin, dans le nord-ouest de la province d'Idlib, le 10 mars.

Après dix ans d'une guerre qui a fait 500.000 morts et 12 millions de déplacés (selon Amnesty International), le régime de Bachar el-Assad est toujours au pouvoir, au prix d'une implacable brutalité et du soutien extérieur russe et iranien.
Aaref Watad / AFP

Des enfants syriens trient des déchets dans un parc à ferraille à la périphérie de la ville de Maaret Misrin, dans le nord-ouest de la province d'Idlib, le 10 mars.

Après dix ans d'une guerre qui a fait 500.000 morts et 12 millions de déplacés (selon Amnesty International), le régime de Bachar el-Assad est toujours au pouvoir, au prix d'une implacable brutalité et du soutien extérieur russe et iranien.

Des gens lâchent des ballons en forme de colombe en souvenir des victimes du tremblement de terre et du tsunami, à Natori, dans la préfecture de Miyagi, le 11 mars, à l'occasion du dixième anniversaire de la catastrophe de Fukushima.

En 2011, un séisme de magnitude 9 avait entraîné un gigantesque tsunami, puis un accident nucléaire qui a tué près de 22.500 personnes. 

Une minute de silence a été observée dans tout le Japon, suivie à Tokyo d'une cérémonie où se sont exprimés l'empereur Naruhito et le Premier ministre, Yoshihide Suga. Des sirènes ont retenti au même moment sur des plages du littoral où des personnes se sont recueillies, les mains jointes, en regardant vers la mer.
Kazuhiro Nogi / AFP

Des gens lâchent des ballons en forme de colombe en souvenir des victimes du tremblement de terre et du tsunami, à Natori, dans la préfecture de Miyagi, le 11 mars, à l'occasion du dixième anniversaire de la catastrophe de Fukushima.

En 2011, un séisme de magnitude 9 avait entraîné un gigantesque tsunami, puis un accident nucléaire qui a tué près de 22.500 personnes

Une minute de silence a été observée dans tout le Japon, suivie à Tokyo d'une cérémonie où se sont exprimés l'empereur Naruhito et le Premier ministre, Yoshihide Suga. Des sirènes ont retenti au même moment sur des plages du littoral où des personnes se sont recueillies, les mains jointes, en regardant vers la mer.

Des fidèles hindous portent des pots de lait lors d'une procession pour marquer le festival Mahashivaratri, dédié au dieu Shiva, à Chennai, en Inde, le 12 mars.

Malgré le Covid, des centaines de milliers d'hindous se sont baignés dans le fleuve sacré du Gange à l'occasion de cette fête hindoue très importante.
Arun Sankar / AFP

Des fidèles hindous portent des pots de lait lors d'une procession pour marquer le festival Mahashivaratri, dédié au dieu Shiva, à Chennai, en Inde, le 12 mars.

Malgré le Covid, des centaines de milliers d'hindous se sont baignés dans le fleuve sacré du Gange à l'occasion de cette fête hindoue très importante.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 10 au 16 avril 2021
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 10 au 16 avril 2021

Les enfants du monstre de Ghazipur
Grand Format

Les enfants du monstre de Ghazipur

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters