Une semaine dans le monde en 7 photos, du 5 au 11 septembre 2020
Monde

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 5 au 11 septembre 2020

Vote en Éthiopie, incendie à Beyrouth, découverte d'un cimetière de mammouths... La semaine du 5 au 11 septembre 2020 en images. 

Une femme porte un enfant loin des incendies qui se sont déclarés dans le camp de migrant·es de Moria, sur l'île grecque de Lesbos dans la mer Égée, le 9 septembre 2020. La quasi-totalité du camp, qui abritait plus de 12.000 migrant·es, soit quatre fois plus que ne le prévoit sa capacité d'accueil, est partie en fumée. D'après l'agence grecque ANA, les multiples feux auraient été déclenchés par des migrant·es qui se seraient rebellé·es contre les mesures d'isolement prises dans le camp, après que trente-cinq personnes y ont été détectées positives au Covid-19.
Angelos Tzortzinis / AFP

Une femme porte un enfant loin des incendies qui se sont déclarés dans le camp de migrant·es de Moria, sur l'île grecque de Lesbos dans la mer Égée, le 9 septembre 2020. La quasi-totalité du camp, qui abritait plus de 12.000 migrant·es, soit quatre fois plus que ne le prévoit sa capacité d'accueil, est partie en fumée. D'après l'agence grecque ANA, les multiples feux auraient été déclenchés par des migrant·es qui se seraient rebellé·es contre les mesures d'isolement prises dans le camp, après que trente-cinq personnes y ont été détectées positives au Covid-19.

Au nord du Mexique, dans la municipalité de Zumpango, des archéologues ont découvert un véritable cimetière de mammouths lors des fouilles précédant la construction d'un aéroport. Pour l'instant, 200 squelettes âgés d'environ 10.000 ans ont été exhumés par les paléontologues de l'Institut national d'anthropologie, comme ici le 8 septembre 2020. 
Rodrigos Arangua / AFP

Au nord du Mexique, dans la municipalité de Zumpango, des archéologues ont découvert un véritable cimetière de mammouths lors des fouilles précédant la construction d'un aéroport. Pour l'instant, 200 squelettes âgés d'environ 10.000 ans ont été exhumés par les paléontologues de l'Institut national d'anthropologie, comme ici le 8 septembre 2020. 

Un immense incendie s'est déclaré dans la zone portuaire de Beyrouth le 10 septembre 2020, alors que la ville libanaise est encore sous le choc des terribles explosions survenues le 4 août dernier. Selon l'armée, les flammes ont pris dans un entrepôt où étaient stockés des bidons d'huile et des pneus. Une enquête est ouverte pour déterminer l'origine exacte de la catastrophe.
Anwar Amro / AFP

Un immense incendie s'est déclaré dans la zone portuaire de Beyrouth le 10 septembre 2020, alors que la ville libanaise est encore sous le choc des terribles explosions survenues le 4 août dernier. Selon l'armée, les flammes ont pris dans un entrepôt où étaient stockés des bidons d'huile et des pneus. Une enquête est ouverte pour déterminer l'origine exacte de la catastrophe.

Les autorités régionales de Tigray, au nord de l'Éthiopie, ont organisé le 9 septembre 2020 l'élection de leurs 190 député·es malgré le report officiel du scrutin au niveau national à cause du Covid-19. C'est un véritable défi lancé à l'encontre du Premier ministre Abiy Ahmed, dont le gouvernement est en proie à des divisions politiques et ethniques, et qui juge ces élections totalement illégales. Malgré tout, aucun incident n'a été observé dans les 2.600 bureaux de vote de la région, et les résultats seront connus dans les prochains jours.
Eduardo Soteras / AFP

Les autorités régionales de Tigray, au nord de l'Éthiopie, ont organisé le 9 septembre 2020 l'élection de leurs 190 député·es malgré le report officiel du scrutin au niveau national à cause du Covid-19. C'est un véritable défi lancé à l'encontre du Premier ministre Abiy Ahmed, dont le gouvernement est en proie à des divisions politiques et ethniques, et qui juge ces élections totalement illégales. Malgré tout, aucun incident n'a été observé dans les 2.600 bureaux de vote de la région, et les résultats seront connus dans les prochains jours.

Plusieurs villes de Californie, comme San Francisco, se sont réveillées le 9 septembre 2020 sous un ciel orange surréaliste. Cette brume colorée est due aux feux de forêts qui ravagent de nombreuses régions de la côte ouest des États-Unis, de l'État du Washington au nord, jusqu'à San Diego, à l'extrême-sud. Alimentés par une sécheresse chronique et des vents violents, ces feux d'une ampleur inédite ont causé la mort d'au moins huit personnes et ont fait d'importants dégâts.
Harold Postic / AFP

Plusieurs villes de Californie, comme San Francisco, se sont réveillées le 9 septembre 2020 sous un ciel orange surréaliste. Cette brume colorée est due aux feux de forêts qui ravagent de nombreuses régions de la côte ouest des États-Unis, de l'État du Washington au nord, jusqu'à San Diego, à l'extrême-sud. Alimentés par une sécheresse chronique et des vents violents, ces feux d'une ampleur inédite ont causé la mort d'au moins huit personnes et ont fait d'importants dégâts.

La Pet Expo de Thaïlande, qui s'est déroulée sur trois jours dans la ville de Bangkok, a attiré les foules dès le 5 septembre 2020. De nombreux stands sur place proposaient aux propriétaires d'animaux des activités diverses et variées, comme des séances de maquillage pour chats. C'est également l'occasion pour certain·es de voir des animaux de la ferme, mais aussi des rongeurs et des faucons.
Mladen Antonov / AFP

La Pet Expo de Thaïlande, qui s'est déroulée sur trois jours dans la ville de Bangkok, a attiré les foules dès le 5 septembre 2020. De nombreux stands sur place proposaient aux propriétaires d'animaux des activités diverses et variées, comme des séances de maquillage pour chats. C'est également l'occasion pour certain·es de voir des animaux de la ferme, mais aussi des rongeurs et des faucons.

Emportée par d'importantes pluies, une vague de déchets a déferlé vers le lac Amatitlan, à 30 km au sud de Guatemala City, la capitale du pays éponyme, le 8 septembre 2020. Les plastiques, vêtements, gants en latex, masques et objets en tout genre sont pour l'instant retenus par une barrière flottante installée dans l'un des affluents du lac.
Johan Ordonez / AFP

Emportée par d'importantes pluies, une vague de déchets a déferlé vers le lac Amatitlan, à 30 km au sud de Guatemala City, la capitale du pays éponyme, le 8 septembre 2020. Les plastiques, vêtements, gants en latex, masques et objets en tout genre sont pour l'instant retenus par une barrière flottante installée dans l'un des affluents du lac.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 17 au 23 octobre 2020
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 17 au 23 octobre 2020

«Trump et l'enquête russe», un épisode majeur de sa présidence en BD
Grand Format

«Trump et l'enquête russe», un épisode majeur de sa présidence en BD

Newsletters