Une semaine dans le monde en 7 photos, du 5 au 11 juin 2021
Monde

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 5 au 11 juin 2021

Victoire de la judokate Clarisse Agbegnenou aux Championnats du monde, sécheresse en Californie et émoi après la découverte des ossements de 215 enfants autochtones au Canada... La semaine du 5 au 11 juin 2021 en images.

Des remorqueurs escortent le navire de croisière MSC Orchestra devant le clocher et le palais des Doges alors qu'il quitte Venise, le 5 juin. L'arrivée de ce navire de croisière le 3 juin marque le retour des touristes, absents depuis dix-sept mois en raison de la pandémie. Malgré les annonces gouvernementales promettant d'interdire les navires de croisière géants dans la lagune, les «grandi navi» font leur retour dans le centre-ville, au grand dam d'une partie des habitants.
Miguel Medina / AFP

Des remorqueurs escortent le navire de croisière MSC Orchestra devant le clocher et le palais des Doges alors qu'il quitte Venise, le 5 juin. L'arrivée de ce navire de croisière le 3 juin marque le retour des touristes, absents depuis dix-sept mois en raison de la pandémie. Malgré les annonces gouvernementales promettant d'interdire les navires de croisière géants dans la lagune, les «grandi navi» font leur retour dans le centre-ville, au grand dam d'une partie des habitants.

Des gens se rassemblent à l'extérieur de l'ancien pensionnat indien de Kamloops le 5 juin, alors que les ossements de 215 enfants autochtones enfouis dans une fosse commune ont été découverts le 28 mai en Colombie-Britannique. Cette découverte a provoqué la «consternation» de la classe politique canadienne, et des demandes de réparations. Des fouilles vont commencer pour exhumer les corps et tenter de redonner une identité à chacune de ces victimes. Dans son rapport établi en 2015, la Commission de vérité et de réconciliation du Canada avait établi qu'entre 1880 et 1996, le pays comptait 139 pensionnats dans lesquels l'État avait enfermé plus de 150.000 enfants autochtones afin «de tuer l'Indien qui était en eux» pour les assimiler à la culture blanche dominante. On estime que près de 3.200 enfants sont morts dans ces pensionnats «indiens».
Cole Burston / AFP

Des gens se rassemblent à l'extérieur de l'ancien pensionnat indien de Kamloops le 5 juin, alors que les ossements de 215 enfants autochtones enfouis dans une fosse commune ont été découverts le 28 mai en Colombie-Britannique. Cette découverte a provoqué la «consternation» de la classe politique canadienne, et des demandes de réparations. Des fouilles vont commencer pour exhumer les corps et tenter de redonner une identité à chacune de ces victimes. Dans son rapport établi en 2015, la Commission de vérité et de réconciliation du Canada avait établi qu'entre 1880 et 1996, le pays comptait 139 pensionnats dans lesquels l'État avait enfermé plus de 150.000 enfants autochtones afin «de tuer l'Indien qui était en eux» pour les assimiler à la culture blanche dominante. On estime que près de 3.200 enfants sont morts dans ces pensionnats «indiens».

Cette image, réalisée à partir d'une vidéo tournée le 7 juin dans une forêt près de Kunming, dans la province chinoise du Yunnan, au sud-ouest de la Chine, montre des élephants qui se reposent à plus de 600 km de la réserve d'où ils se sont échappés. Toute la Chine est tenue en haleine par ce troupeau d'éléphants sauvages qui, depuis plusieurs mois, traverse le pays du sud au nord et sème la zizanie sur son passage. Les autorités ne font rien pour les arrêter, car cette race est protégée depuis 1986 et inscrite sur la liste rouge des espèces menacées.
CCTV / AFP

Cette image, réalisée à partir d'une vidéo tournée le 7 juin dans une forêt près de Kunming, dans la province chinoise du Yunnan, au sud-ouest de la Chine, montre des élephants qui se reposent à plus de 600 km de la réserve d'où ils se sont échappés. Toute la Chine est tenue en haleine par ce troupeau d'éléphants sauvages qui, depuis plusieurs mois, traverse le pays du sud au nord et sème la zizanie sur son passage. Les autorités ne font rien pour les arrêter, car cette race est protégée depuis 1986 et inscrite sur la liste rouge des espèces menacées.

L'éleveur Jim Jensen marche au bord d'un étang qui n'a presque plus d'eau, le 8 juin 2021 à Tomales, en Californie. Alors que la sécheresse se poursuit dans cet État américain, les éleveurs et les agriculteurs du comté de Marin commencent à voir leurs puits et leurs étangs se tarir, et doivent modifier leurs ressources en eau existantes ou faire transporter de l'eau par camion pour leur bétail. L'état d'urgence est déclaré dans presque toute la Californie, en raison d'une sécheresse précoce et massive.
Justin Sullivan / Getty Images / AFP

L'éleveur Jim Jensen marche au bord d'un étang qui n'a presque plus d'eau, le 8 juin 2021 à Tomales, en Californie. Alors que la sécheresse se poursuit dans cet État américain, les éleveurs et les agriculteurs du comté de Marin commencent à voir leurs puits et leurs étangs se tarir, et doivent modifier leurs ressources en eau existantes ou faire transporter de l'eau par camion pour leur bétail. L'état d'urgence est déclaré dans presque toute la Californie, en raison d'une sécheresse précoce et massive.

Cette photographie prise le 8 juin montre un vendeur ambulant passant devant des maisons résidentielles étroites, appelées «nha ong» en vietnamien («maisons tubulaires»), dans une zone urbaine de Hanoï. Très étroites en façade, elles se prolongent sur plusieurs dizaines de mètres de long. Entre elles, des corridors servent de passages ou de cours intérieures.
Manan Vatsyayana / AFP

Cette photographie prise le 8 juin montre un vendeur ambulant passant devant des maisons résidentielles étroites, appelées «nha ong» en vietnamien («maisons tubulaires»), dans une zone urbaine de Hanoï. Très étroites en façade, elles se prolongent sur plusieurs dizaines de mètres de long. Entre elles, des corridors servent de passages ou de cours intérieures.

La Slovène Andreja Leški (en bleu) se bat contre la Française Clarisse Agbegnenou (en blanc) en finale dans la catégorie des moins de 63 kg, lors des Championnats du monde de judo 2021 à la Papp László Sportaréna de Budapest (Hongrie), le 9 juin. Clarisse Agbegnenou, 28 ans, a été sacrée championne du monde pour la cinquième fois, à quelques semaines des Jeux olympiques de Tokyo. Elle vient de devenir la Française la plus titrée de l'histoire. Au palmarès tricolore, elle dépasse David Douillet et ses quatre titres mondiaux, mais reste derrière Teddy Riner et ses 10 médailles d'or.
Attila Kisbenedek / AFP

La Slovène Andreja Leški (en bleu) se bat contre la Française Clarisse Agbegnenou (en blanc) en finale dans la catégorie des moins de 63 kg, lors des Championnats du monde de judo 2021 à la Papp László Sportaréna de Budapest (Hongrie), le 9 juin. Clarisse Agbegnenou, 28 ans, a été sacrée championne du monde pour la cinquième fois, à quelques semaines des Jeux olympiques de Tokyo. Elle vient de devenir la Française la plus titrée de l'histoire. Au palmarès tricolore, elle dépasse David Douillet et ses quatre titres mondiaux, mais reste derrière Teddy Riner et ses 10 médailles d'or.

Une agent de santé inocule à un jeune homme une dose du vaccin contre le Covid-19, lors d'une campagne de vaccination pour les étudiants voyageant à l'étranger, au Centre international de vaccination sanitaire d'Hyderabad, le 11 juin. Critiqué sur sa gestion de la crise, le Premier ministre, Narendra Modi, a décidé de rendre les vaccins gratuits. À ce jour, seuls 46,6 millions d'Indiens (3,4 % de la population) ont reçu leurs deux injections.
Noah Seelam / AFP

Une agent de santé inocule à un jeune homme une dose du vaccin contre le Covid-19, lors d'une campagne de vaccination pour les étudiants voyageant à l'étranger, au Centre international de vaccination sanitaire d'Hyderabad, le 11 juin. Critiqué sur sa gestion de la crise, le Premier ministre, Narendra Modi, a décidé de rendre les vaccins gratuits. À ce jour, seuls 46,6 millions d'Indiens (3,4 % de la population) ont reçu leurs deux injections.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 9 au 15 octobre 2021
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 9 au 15 octobre 2021

BD: l'histoire vraie d'un journaliste infiltré pour enquêter sur les bavures policières
Grand Format

BD: l'histoire vraie d'un journaliste infiltré pour enquêter sur les bavures policières

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio