Une semaine dans le monde en 7 photos, du 30 octobre au 5 novembre 2021
Monde

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 30 octobre au 5 novembre 2021

Début de la COP26, retour des touristes en Thaïlande et guerre au Yémen... La semaine du 30 octobre au 5 novembre en images.

Des Afghans se tiennent à côté de cages sur un marché aux oiseaux à Kaboul, le 31 octobre. Une dramatique crise humanitaire frappe la population afghane. Des millions de familles sont affamées et malades alors que l'aide internationale a disparu. Afin de subvenir à leurs besoins primaires, certaines familles en situation d'extrême pauvreté n'ont d'autres choix que de vendre un de leurs enfants.
Hector Retamal / AFP

Des Afghans se tiennent à côté de cages sur un marché aux oiseaux à Kaboul, le 31 octobre. Une dramatique crise humanitaire frappe la population afghane. Des millions de familles sont affamées et malades alors que l'aide internationale a disparu. Afin de subvenir à leurs besoins primaires, certaines familles en situation d'extrême pauvreté n'ont d'autres choix que de vendre un de leurs enfants.

Des touristes marchent sur une plage de l'île de Phuket le 1er novembre, alors que la Thaïlande rouvre ses frontières aux voyageurs entièrement vaccinés en provenance de soixante-trois pays, dont la France après dix-neuf mois de fermeture en raison du Covid. Avant la pandémie, le pays était l'une des plus grandes destinations touristiques mondiales, avec 40 millions de visiteurs annuels. La Thaïlande, dont 20% de l'économie dépend du tourisme, a cruellement besoin de visiteurs, mais la situation sanitaire reste préoccupante, avec encore 10.000 nouveaux cas de Covid par jour et seulement 40% de la population entièrement vaccinée.
Mladen Antonov / AFP

Des touristes marchent sur une plage de l'île de Phuket le 1er novembre, alors que la Thaïlande rouvre ses frontières aux voyageurs entièrement vaccinés en provenance de soixante-trois pays, dont la France après dix-neuf mois de fermeture en raison du Covid. Avant la pandémie, le pays était l'une des plus grandes destinations touristiques mondiales, avec 40 millions de visiteurs annuels. La Thaïlande, dont 20% de l'économie dépend du tourisme, a cruellement besoin de visiteurs, mais la situation sanitaire reste préoccupante, avec encore 10.000 nouveaux cas de Covid par jour et seulement 40% de la population entièrement vaccinée.

Les dirigeants mondiaux posent pour une photo de groupe lors d'une réception en soirée pour marquer le jour d'ouverture de la COP26 à Glasgow, en Écosse, le 1er novembre. La Conférence des Nations unies sur le climat, la plus grande depuis le sommet de Paris de 2015, se déroule du 31 octobre au 12 novembre. Elle a pour but de mettre d'accord plus de 120 chefs d'État et de gouvernement afin d'agir de manière radicale et immédiate contre le changement climatique, en le limitant à 1,5°C. En marge du sommet, des manifestants se réunissent à Glasgow pour demander des actions concrètes.
Alberto Pezzali / Pool / AFP

Les dirigeants mondiaux posent pour une photo de groupe lors d'une réception en soirée pour marquer le jour d'ouverture de la COP26 à Glasgow, en Écosse, le 1er novembre. La Conférence des Nations unies sur le climat, la plus grande depuis le sommet de Paris de 2015, se déroule du 31 octobre au 12 novembre. Elle a pour but de mettre d'accord plus de 120 chefs d'État et de gouvernement afin d'agir de manière radicale et immédiate contre le changement climatique, en le limitant à 1,5°C. En marge du sommet, des manifestants se réunissent à Glasgow pour demander des actions concrètes.

Cette vue aérienne montre du charbon chargé dans des camions près d'une mine à Datong, dans la province chinoise du Shanxi, le 2 novembre. Alors que certains pays se tournent vers les énergies renouvelables, la Chine poursuit sa consommation et son utilisation de charbon, l'énergie la plus polluante au monde, à des fins énergétiques. Faisant face à d'importantes pénuries d'électricité, le pays vient d'annoncer qu'il s'apprêtait à augmenter d'un million de tonnes sa production quotidienne de charbon. Aujourd'hui, ce combustible représente déjà près de 60% de sa consommation électrique.
Noel Celis / AFP

Cette vue aérienne montre du charbon chargé dans des camions près d'une mine à Datong, dans la province chinoise du Shanxi, le 2 novembre. Alors que certains pays se tournent vers les énergies renouvelables, la Chine poursuit sa consommation et son utilisation de charbon, l'énergie la plus polluante au monde, à des fins énergétiques. Faisant face à d'importantes pénuries d'électricité, le pays vient d'annoncer qu'il s'apprêtait à augmenter d'un million de tonnes sa production quotidienne de charbon. Aujourd'hui, ce combustible représente déjà près de 60% de sa consommation électrique.

Une femme est assise avec des enfants dans un camp pour personnes déplacées à Marib, le dernier bastion du gouvernement dans le nord du Yémen, le 3 novembre. Ses adversaires houthistes sont convaincus qu'une victoire à Marib mettra fin à la guerre dans le Nord, améliorera leur position pour négocier avec l'Arabie saoudite et consolidera la viabilité économique du territoire qu'ils contrôlent.

 

Depuis le printemps, ce groupe militaro-religieux d'origine chiite, issu du nord du pays et soutenu par l'Iran, tente d'occuper la province de Marib, défendue par une coalition de milices tribales et par les forces fidèles au président, Abd Rabbo Mansour Hadi. Cette bataille intervient alors que la situation au Yémen est qualifiée par les Nations unies de «pire désastre humanitaire au monde» et que 88% de la population se retrouve dépendante de l'assistance humanitaire, selon Médecins sans frontières.

 
AFP

Une femme est assise avec des enfants dans un camp pour personnes déplacées à Marib, le dernier bastion du gouvernement dans le nord du Yémen, le 3 novembre. Ses adversaires houthistes sont convaincus qu'une victoire à Marib mettra fin à la guerre dans le Nord, améliorera leur position pour négocier avec l'Arabie saoudite et consolidera la viabilité économique du territoire qu'ils contrôlent.

 

Depuis le printemps, ce groupe militaro-religieux d'origine chiite, issu du nord du pays et soutenu par l'Iran, tente d'occuper la province de Marib, défendue par une coalition de milices tribales et par les forces fidèles au président, Abd Rabbo Mansour Hadi. Cette bataille intervient alors que la situation au Yémen est qualifiée par les Nations unies de «pire désastre humanitaire au monde» et que 88% de la population se retrouve dépendante de l'assistance humanitaire, selon Médecins sans frontières.

 

Des gens font la queue pour acheter de l'essence à Colombo, au Sri Lanka, le 4 novembre. Depuis plusieurs mois, le pays manque de tout: lait en poudre, gaz, essence... Une situation de pénurie qui a poussé le gouvernement à déclarer l'état d'urgence alimentaire. L'île de 21,9 millions d'habitants est aussi l'un des pays les plus touchés par le virus. La troisième vague épidémique a commencé à frapper le Sri Lanka en avril, à l'occasion des célébrations du Nouvel An. Les pouvoirs publics n'ont pas réagi, les hôpitaux sont désormais à saturation et l'oxygène manque.
Ishara S. Kodikara / AFP

Des gens font la queue pour acheter de l'essence à Colombo, au Sri Lanka, le 4 novembre. Depuis plusieurs mois, le pays manque de tout: lait en poudre, gaz, essence... Une situation de pénurie qui a poussé le gouvernement à déclarer l'état d'urgence alimentaire. L'île de 21,9 millions d'habitants est aussi l'un des pays les plus touchés par le virus. La troisième vague épidémique a commencé à frapper le Sri Lanka en avril, à l'occasion des célébrations du Nouvel An. Les pouvoirs publics n'ont pas réagi, les hôpitaux sont désormais à saturation et l'oxygène manque.

Un mois et demi après son échec en finale de l'US Open, le Serbe Novak Djokovic arrive pour jouer contre le Hongrois Márton Fucsovics lors de leur match de tennis en simple masculin, le deuxième jour de l'ATP Paris Masters, à l'AccorHotels Arena de Paris le 2 novembre. Le tournoi se tient du 1er au 7 novembre.
Christophe Archambault / AFP

Un mois et demi après son échec en finale de l'US Open, le Serbe Novak Djokovic arrive pour jouer contre le Hongrois Márton Fucsovics lors de leur match de tennis en simple masculin, le deuxième jour de l'ATP Paris Masters, à l'AccorHotels Arena de Paris le 2 novembre. Le tournoi se tient du 1er au 7 novembre.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 20 au 26 novembre 2021
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 20 au 26 novembre 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 13 au 19 novembre 2021
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 13 au 19 novembre 2021

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio