Une semaine dans le monde en 7 photos, du 24 au 30 avril 2021
Politique / Santé / Monde

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 24 au 30 avril 2021

Flambée de l'épidémie en Inde, reconnaissance du génocide arménien par les États-Unis et bousculade meurtrière lors d'un pèlerinage en Israël... La semaine du 24 au 30 avril 2021 en images.

Des Arméniens manifestent devant la résidence de l'ambassadeur de Turquie à l'occasion du 106e anniversaire du génocide arménien de 1915, à Washington le 24 avril. Le même jour, Joe Biden a admis que les massacres et déportations commis par les Ottomans contre les populations arméniennes à partir de 1915 pendant la Première Guerre mondiale relevaient du génocide. C'est une première pour un président américain. Ses prédécesseurs avaient toujours évité cette reconnaissance formelle pour ne pas irriter leur allié au sein de l'OTAN, la Turquie.
Samuel Corum / AFP

Des Arméniens manifestent devant la résidence de l'ambassadeur de Turquie à l'occasion du 106e anniversaire du génocide arménien de 1915, à Washington le 24 avril. Le même jour, Joe Biden a admis que les massacres et déportations commis par les Ottomans contre les populations arméniennes à partir de 1915 pendant la Première Guerre mondiale relevaient du génocide. C'est une première pour un président américain. Ses prédécesseurs avaient toujours évité cette reconnaissance formelle pour ne pas irriter leur allié au sein de l'OTAN, la Turquie.

Des gens se prennent en photo sur le pont de Brooklyn à New York, le 25 avril. Les autorités sanitaires ont annoncé que les Américains vaccinés contre le Covid-19 ne sont plus obligés de porter le masque en extérieur. Ils doivent cependant le porter dans des espaces très fréquentés, comme les stades ou les salles de concerts, car des personnes non vaccinées et potentiellement à risque peuvent être présentes. Ces dernières semaines, le rythme des inoculations s'est acceléré aux États-Unis et le pays prévoit d'avoir vacciné 70% de sa population adulte d'ici la mi-juin.
Ed Jones / AFP

Des gens se prennent en photo sur le pont de Brooklyn à New York, le 25 avril. Les autorités sanitaires ont annoncé que les Américains vaccinés contre le Covid-19 ne sont plus obligés de porter le masque en extérieur. Ils doivent cependant le porter dans des espaces très fréquentés, comme les stades ou les salles de concerts, car des personnes non vaccinées et potentiellement à risque peuvent être présentes. Ces dernières semaines, le rythme des inoculations s'est acceléré aux États-Unis et le pays prévoit d'avoir vacciné 70% de sa population adulte d'ici la mi-juin.

Des bûchers brûlent des corps de personnes décédées du Covid-19 sur un terrain de crémation à New Delhi, le 26 avril. Chaque jour se fait plus meurtrier en Inde. Jeudi 29 avril, le pays enregistrait 3.645 morts du Covid-19, soit 350 de plus que la veille, franchissant un nouveau seuil. Le Covid a coûté la vie à plus de 204.800 personnes, mais de nombreux experts estiment que le bilan réel est beaucoup plus élevé. L'Inde a recensé près de 380.000 contaminations au cours des dernières vingt-quatre heures, et plus de 6 millions sur le seul mois d'avril. Cette recrudescence est due au nouveau variant indien, mais aussi aux rassemblements de foules à l'occasion d'événements politiques et religieux ces dernières semaines.
Jewel Samad / AFP

Des bûchers brûlent des corps de personnes décédées du Covid-19 sur un terrain de crémation à New Delhi, le 26 avril. Chaque jour se fait plus meurtrier en Inde. Jeudi 29 avril, le pays enregistrait 3.645 morts du Covid-19, soit 350 de plus que la veille, franchissant un nouveau seuil. Le Covid a coûté la vie à plus de 204.800 personnes, mais de nombreux experts estiment que le bilan réel est beaucoup plus élevé. L'Inde a recensé près de 380.000 contaminations au cours des dernières vingt-quatre heures, et plus de 6 millions sur le seul mois d'avril. Cette recrudescence est due au nouveau variant indien, mais aussi aux rassemblements de foules à l'occasion d'événements politiques et religieux ces dernières semaines.

La police tchadienne affronte des manifestants de l'opposition à N'Djamena le 27 avril. Au moins six personnes ont été tuées lors de manifestations dans la capitale contre une junte militaire qui a pris le pouvoir après la mort du leader pendant trente ans, Idriss Déby Itno. Un Conseil militaire de transition (CMT) dirigé par le général Mahamat Idriss Déby, fils du défunt président, et quatorze autres généraux est à la tête du pays depuis le 20 avril. Il a abrogé la Constitution et dissous le gouvernement et l'Assemblée nationale, mais promet des «élections libres et démocratiques» dans dix-huit mois. Cependant, l'opposition le considère comme «un organe illégal et illégitime adoubé par la France qui pense imposer aux Tchadiens une nouvelle dictature militaire».
Issouf Sanogo / AFP

La police tchadienne affronte des manifestants de l'opposition à N'Djamena le 27 avril. Au moins six personnes ont été tuées lors de manifestations dans la capitale contre une junte militaire qui a pris le pouvoir après la mort du leader pendant trente ans, Idriss Déby Itno. Un Conseil militaire de transition (CMT) dirigé par le général Mahamat Idriss Déby, fils du défunt président, et quatorze autres généraux est à la tête du pays depuis le 20 avril. Il a abrogé la Constitution et dissous le gouvernement et l'Assemblée nationale, mais promet des «élections libres et démocratiques» dans dix-huit mois. Cependant, l'opposition le considère comme «un organe illégal et illégitime adoubé par la France qui pense imposer aux Tchadiens une nouvelle dictature militaire».

Deux personnes se prennent en photo devant les anneaux olympiques allumés au crépuscule sur le front de mer d'Odaiba, à Tokyo, le 28 avril. Les organisateurs ont annoncé que les sportifs seraient testés quotidiennement, et non tous les quatre jours. Ils ont aussi décalé à juin leur décision de permettre la présence, ou non, de spectateurs japonais lors des compétitions. 
Charly Triballeau / AFP

Deux personnes se prennent en photo devant les anneaux olympiques allumés au crépuscule sur le front de mer d'Odaiba, à Tokyo, le 28 avril. Les organisateurs ont annoncé que les sportifs seraient testés quotidiennement, et non tous les quatre jours. Ils ont aussi décalé à juin leur décision de permettre la présence, ou non, de spectateurs japonais lors des compétitions. 

Des protestataires affrontent la police anti-émeute lors d'une manifestation contre un projet de loi de réforme fiscale lancé par le président de droite Iván Duque, à Cali, le 29 avril. Les syndicats d'ouvriers, les enseignants, les organisations civiles, les populations indigènes et d'autres secteurs rejettent le projet en cours d'examen au Parlement, estimant qu'il porte préjudice à la classe moyenne et qu'il est inopportun en pleine crise sanitaire.
Paola Mafla / AFP

Des protestataires affrontent la police anti-émeute lors d'une manifestation contre un projet de loi de réforme fiscale lancé par le président de droite Iván Duque, à Cali, le 29 avril. Les syndicats d'ouvriers, les enseignants, les organisations civiles, les populations indigènes et d'autres secteurs rejettent le projet en cours d'examen au Parlement, estimant qu'il porte préjudice à la classe moyenne et qu'il est inopportun en pleine crise sanitaire.

Des juifs ultra-orthodoxes se rassemblent sur la tombe du rabbin Shimon Bar Yochaï au mont Méron dans le nord d'Israël le 30 avril alors qu'ils célèbrent la fête juive de Lag Baomer, marquant l'anniversaire de la mort du sage talmudique, il y a environ 1.900 ans. Le plus grand rassemblement en Israël depuis le début de la pandémie de Covid-19 a tourné au cauchemar lorsqu'une «bousculade» géante a fait au moins quarante-quatre morts.
Jalaa Marey / AFP

Des juifs ultra-orthodoxes se rassemblent sur la tombe du rabbin Shimon Bar Yochaï au mont Méron dans le nord d'Israël le 30 avril alors qu'ils célèbrent la fête juive de Lag Baomer, marquant l'anniversaire de la mort du sage talmudique, il y a environ 1.900 ans. Le plus grand rassemblement en Israël depuis le début de la pandémie de Covid-19 a tourné au cauchemar lorsqu'une «bousculade» géante a fait au moins quarante-quatre morts.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 9 au 15 octobre 2021
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 9 au 15 octobre 2021

BD: l'histoire vraie d'un journaliste infiltré pour enquêter sur les bavures policières
Grand Format

BD: l'histoire vraie d'un journaliste infiltré pour enquêter sur les bavures policières

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio