Une semaine dans le monde en 7 photos, du 23 au 29 janvier 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 23 au 29 janvier 2021

Manifestations en Russie en soutien à l'opposant Alexeï Navalny, fin du tour du monde en solitaire du Vendée Globe et évolution de la pandémie... La semaine du 23 au 29 janvier 2021 en images.

Des manifestants se heurtent à la police anti-émeute lors d'un rassemblement en soutien au chef de l'opposition Alexeï Navalny dans le centre-ville de Moscou, le 23 janvier. Navalny, 44 ans, a été arrêté la veille en rentrant à Moscou après cinq mois de convalescence en Allemagne, à la suite d'une tentative d'empoisonnement avec un agent neurotoxique. Plus de 3.300 personnes ont été arrêtées à travers la Russie au cours de l'un des rassemblements les plus importants de ces vingt dernières années, parmi les manifestations non autorisées.
Kirill Kudryavtsev / AFP

Des manifestants se heurtent à la police anti-émeute lors d'un rassemblement en soutien au chef de l'opposition Alexeï Navalny dans le centre-ville de Moscou, le 23 janvier. Navalny, 44 ans, a été arrêté la veille en rentrant à Moscou après cinq mois de convalescence en Allemagne, à la suite d'une tentative d'empoisonnement avec un agent neurotoxique. Plus de 3.300 personnes ont été arrêtées à travers la Russie au cours de l'un des rassemblements les plus importants de ces vingt dernières années, parmi les manifestations non autorisées.

Une infirmière prend en charge un patient infecté par le Covid-19, dans l'unité de soins intensifs de l'hôpital Lyon-Sud à Pierre-Benite, le 25 janvier. En France, le nombre de nouvelles personnes testées positives augmente de 10% par semaine depuis trois semaines. Les hospitalisations et les admissions en service de réanimation subissent également une importante hausse, si bien que les responsables politiques du pays pourraient se résoudre à appliquer un troisième confinement total. L'option privilégiée semble être «un confinement adapté», différent de ceux du printemps et de novembre 2020. La décision pourrait être annoncée dans le week-end.
Jeff Pachoud / AFP

Une infirmière prend en charge un patient infecté par le Covid-19, dans l'unité de soins intensifs de l'hôpital Lyon-Sud à Pierre-Benite, le 25 janvier. En France, le nombre de nouvelles personnes testées positives augmente de 10% par semaine depuis trois semaines. Les hospitalisations et les admissions en service de réanimation subissent également une importante hausse, si bien que les responsables politiques du pays pourraient se résoudre à appliquer un troisième confinement total. L'option privilégiée semble être «un confinement adapté», différent de ceux du printemps et de novembre 2020. La décision pourrait être annoncée dans le week-end.

Les agriculteurs participent à un défilé de tracteurs alors qu'ils continuent de manifester contre les réformes agricoles du gouvernement central à New Delhi, en Inde, le 26 janvier. Ces mesures libéraliseraient la vente de produits agricoles. Des violences ont jalonné le pays mardi, jour de la fête nationale, faisant un mort et quatre cents blessés et l'accès à internet a été suspendu dans plusieurs villes. Depuis, les autorités indiennes tentent de reprendre le dessus et le gouvernement a opté pour une ligne dure. Les discussions avec les syndicats sont rompues et une série de plaintes ont été lancées par la police contre les principaux responsables du mouvement paysan, mais aussi contre des personnalités de l'opposition.
Money Sharma / AFP

Les agriculteurs participent à un défilé de tracteurs alors qu'ils continuent de manifester contre les réformes agricoles du gouvernement central à New Delhi, en Inde, le 26 janvier. Ces mesures libéraliseraient la vente de produits agricoles. Des violences ont jalonné le pays mardi, jour de la fête nationale, faisant un mort et quatre cents blessés et l'accès à internet a été suspendu dans plusieurs villes. Depuis, les autorités indiennes tentent de reprendre le dessus et le gouvernement a opté pour une ligne dure. Les discussions avec les syndicats sont rompues et une série de plaintes ont été lancées par la police contre les principaux responsables du mouvement paysan, mais aussi contre des personnalités de l'opposition.

Des manifestants libanais crient des slogans alors qu'ils se rassemblent sur la place al-Nour dans la ville portuaire de Tripoli, dans le nord du Liban, le 27 janvier. La colère monte face aux restrictions sanitaires et à une crise économique qui ne cesse de se creuser, surtout à Tripoli, l'une des villes les plus pauvres du pays. Selon l'Agence nationale d'information, 226 personnes ont été blessées: 102 ont été soignées ou transportées vers les hôpitaux de la ville par la Croix-Rouge libanaise et 124 autres par les secouristes de l'Association médicale islamique.
Fathi Al-Masri / AFP

Des manifestants libanais crient des slogans alors qu'ils se rassemblent sur la place al-Nour dans la ville portuaire de Tripoli, dans le nord du Liban, le 27 janvier. La colère monte face aux restrictions sanitaires et à une crise économique qui ne cesse de se creuser, surtout à Tripoli, l'une des villes les plus pauvres du pays. Selon l'Agence nationale d'information, 226 personnes ont été blessées: 102 ont été soignées ou transportées vers les hôpitaux de la ville par la Croix-Rouge libanaise et 124 autres par les secouristes de l'Association médicale islamique.

Une manifestante lève le poing pendant une manifestation dans le centre de Varsovie, le 27 janvier. Depuis le 22 octobre 2020, la Pologne est secouée par une vague de protestations. L'interdiction par le Tribunal constitutionnel de l'IVG en cas de malformation grave du fœtus, rendant illégal tout avortement sauf en cas de viol, d'inceste ou lorsque la vie de la mère est en danger, est à l'origine des critiques. Cet arrêt devait entrer en vigueur à l'issue de sa publication au Journal officiel, mercredi 27 janvier.
Wojtek Radwanski / AFP

Une manifestante lève le poing pendant une manifestation dans le centre de Varsovie, le 27 janvier. Depuis le 22 octobre 2020, la Pologne est secouée par une vague de protestations. L'interdiction par le Tribunal constitutionnel de l'IVG en cas de malformation grave du fœtus, rendant illégal tout avortement sauf en cas de viol, d'inceste ou lorsque la vie de la mère est en danger, est à l'origine des critiques. Cet arrêt devait entrer en vigueur à l'issue de sa publication au Journal officiel, mercredi 27 janvier.

Le skipper français Yannick Bestaven (Maître Coq IV), vainqueur de la neuvième édition du Vendée Globe, est porté en triomphe par ses équipiers après avoir franchi la ligne d'arrivée aux Sables d'Olonne le 28 janvier. Pour la première fois de l'histoire de ce tour du monde en solitaire, le premier à toucher terre n'est pas le gagnant. Ce marin est arrivé en troisième position mais a bénéficié de compensations pour avoir participé au sauvetage de Kevin Escoffier en novembre. Charlie Dalin (Apivia) a été le premier à boucler la course mercredi à 20h35, heure française, suivi de Louis Burton (Bureau Vallée 2) quatre heures plus tard. Ils terminent donc respectivement deuxième et troisième.
Loic Venance / Pool / AFP

Le skipper français Yannick Bestaven (Maître Coq IV), vainqueur de la neuvième édition du Vendée Globe, est porté en triomphe par ses équipiers après avoir franchi la ligne d'arrivée aux Sables d'Olonne le 28 janvier. Pour la première fois de l'histoire de ce tour du monde en solitaire, le premier à toucher terre n'est pas le gagnant. Ce marin est arrivé en troisième position mais a bénéficié de compensations pour avoir participé au sauvetage de Kevin Escoffier en novembre. Charlie Dalin (Apivia) a été le premier à boucler la course mercredi à 20h35, heure française, suivi de Louis Burton (Bureau Vallée 2) quatre heures plus tard. Ils terminent donc respectivement deuxième et troisième.

Des travailleurs descendent le cercueil d'une victime du coronavirus dans une tombe du cimetière de Bambu Apus, à Jakarta, le 29 janvier. L'Indonésie a dépassé le cap du million de cas de Covid-19 et le gouvernement a lancé une campagne de vaccination massive pour reprendre le contrôle de l'épidémie qui se propage rapidement dans l'archipel. Ce pays de près de 270 millions d'habitants a enregistré 1.012.350 cas de Covid-19 et près de 29.000 morts, selon les chiffres publiés mardi 26 janvier, mais les scientifiques considèrent que l'ampleur de l'épidémie est sans doute bien plus importante, au vu du faible nombre de tests effectués.
Adek Berry / AFP

Des travailleurs descendent le cercueil d'une victime du coronavirus dans une tombe du cimetière de Bambu Apus, à Jakarta, le 29 janvier. L'Indonésie a dépassé le cap du million de cas de Covid-19 et le gouvernement a lancé une campagne de vaccination massive pour reprendre le contrôle de l'épidémie qui se propage rapidement dans l'archipel. Ce pays de près de 270 millions d'habitants a enregistré 1.012.350 cas de Covid-19 et près de 29.000 morts, selon les chiffres publiés mardi 26 janvier, mais les scientifiques considèrent que l'ampleur de l'épidémie est sans doute bien plus importante, au vu du faible nombre de tests effectués.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 16 au 22 octobre 2021
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 16 au 22 octobre 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 9 au 15 octobre 2021
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 9 au 15 octobre 2021

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio