Une semaine dans le monde en 7 photos, du 19 au 25 décembre 2020
Monde

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 19 au 25 décembre 2020

Réouverture des frontières entre la France et le Royaume-Uni, manifestations au Népal contre la dissolution du Parlement et évolution de la pandémie... La semaine du 19 au 25 décembre 2020 en images.

Une femme rend hommage à une victime de la seconde guerre du Haut-Karabakh, lors d'un rassemblement de commémoration, au cimetière militaire d'Erablur, à Erevan (Arménie), le 19 décembre.

À Erevan, des milliers d'opposants exigent la démission du Premier ministre Nikol Pachinian. Ils lui reprochent d'avoir accepté l’accord consacrant la victoire de l'Azerbaïdjan dans la guerre au Haut-Karabakh, qui a fait au moins 6.000 morts dans les deux camps ces derniers mois.
Karen Minasyan / AFP

Une femme rend hommage à une victime de la seconde guerre du Haut-Karabakh, lors d'un rassemblement de commémoration, au cimetière militaire d'Erablur, à Erevan (Arménie), le 19 décembre.

À Erevan, des milliers d'opposants exigent la démission du Premier ministre Nikol Pachinian. Ils lui reprochent d'avoir accepté l’accord consacrant la victoire de l'Azerbaïdjan dans la guerre au Haut-Karabakh, qui a fait au moins 6.000 morts dans les deux camps ces derniers mois.

Des pompiers libanais se tiennent devant un arbre de Noël créé par l'artiste Hayat Nazer décoré avec des uniformes de pompiers et de sauveteurs pour rendre hommage aux plus de 200 morts dans l'explosion du port de Beyrouth cet été, à Beyrouth (Liban), le 20 décembre. 

Jeudi 10 décembre, le juge Fadi Sawan, chargé de l'enquête sur l'explosion dévastatrice au port de la capitale, a annoncé la suspension de toutes les procédures à la suite des demandes de récusation contre lui présentées par des ex-ministres. Il venait de les inculper en même temps que le Premier ministre démissionnaire, Hassan Diab, qui a refusé lui aussi de se présenter à la convocation du juge.
Anwar Amro / AFP

Des pompiers libanais se tiennent devant un arbre de Noël créé par l'artiste Hayat Nazer décoré avec des uniformes de pompiers et de sauveteurs pour rendre hommage aux plus de 200 morts dans l'explosion du port de Beyrouth cet été, à Beyrouth (Liban), le 20 décembre. 

Jeudi 10 décembre, le juge Fadi Sawan, chargé de l'enquête sur l'explosion dévastatrice au port de la capitale, a annoncé la suspension de toutes les procédures à la suite des demandes de récusation contre lui présentées par des ex-ministres. Il venait de les inculper en même temps que le Premier ministre démissionnaire, Hassan Diab, qui a refusé lui aussi de se présenter à la convocation du juge.

Une manifestante de l'Union des étudiants népalais, affilié au parti d'opposition au Congrès, crie des slogans lors d'une manifestation après la dissolution brutale de la chambre basse du Parlement, à Katmandou (Népal), le 20 décembre. 

Le Népal a plongé dans une nouvelle crise politique et institutionnelle, dimanche 20 décembre, avec la décision soudaine du Premier ministre K.P. Sharma Oli de dissoudre la Chambre des députés. Des parlementaires appartenant à la branche maoïste du Parti communiste népalais, au pouvoir depuis bientôt trois ans, s'apprêtaient à faire dissidence en déposant une motion de censure contre le gouvernement. Le chef de l'exécutif les a pris de court en optant pour des élections anticipées qui se tiendront les 30 avril et 10 mai 2021.
Prakash Mathema / AFP

Une manifestante de l'Union des étudiants népalais, affilié au parti d'opposition au Congrès, crie des slogans lors d'une manifestation après la dissolution brutale de la chambre basse du Parlement, à Katmandou (Népal), le 20 décembre. 

Le Népal a plongé dans une nouvelle crise politique et institutionnelle, dimanche 20 décembre, avec la décision soudaine du Premier ministre K.P. Sharma Oli de dissoudre la Chambre des députés. Des parlementaires appartenant à la branche maoïste du Parti communiste népalais, au pouvoir depuis bientôt trois ans, s'apprêtaient à faire dissidence en déposant une motion de censure contre le gouvernement. Le chef de l'exécutif les a pris de court en optant pour des élections anticipées qui se tiendront les 30 avril et 10 mai 2021.

Un agriculteur prend un bain pendant que d'autres continuent de manifester contre la libéralisation des marchés agricoles qu'a fait adopter le Premier ministre, au poste-frontière de Singhu, entre l'État du Haryana et la capitale New Delhi (Inde), le 21 décembre.

Après deux mois de mobilisation dans leurs campagnes, ignorés par le gouvernement, ces paysans ont décidé d'organiser une grande marche vers la capitale. Ils réclament l'abrogation d'une réforme adoptée en septembre sans concertation préalable qui dérégule les tarifs agricoles.
Sajjad Hussain / AFP

Un agriculteur prend un bain pendant que d'autres continuent de manifester contre la libéralisation des marchés agricoles qu'a fait adopter le Premier ministre, au poste-frontière de Singhu, entre l'État du Haryana et la capitale New Delhi (Inde), le 21 décembre.

Après deux mois de mobilisation dans leurs campagnes, ignorés par le gouvernement, ces paysans ont décidé d'organiser une grande marche vers la capitale. Ils réclament l'abrogation d'une réforme adoptée en septembre sans concertation préalable qui dérégule les tarifs agricoles.

Des camions de fret et des poids lourds sont garés à l'aéroport de Manston près de Ramsgate, dans le sud-est de l'Angleterre (Royaume-Uni), le 23 décembre. 

Les frontières entre la France et le Royaume-Uni ont été rouvertes mercredi 23 décembre, après deux jours de fermeture en raison de l'identification d'un variant potentiellement plus contagieux du SARS-CoV-2 au Royaume-Uni. Les chauffeurs routiers doivent désormais présenter un test négatif au Covid-19 pour pouvoir passer. Près de 4.000 chauffeurs de poids lourds ont tout de même passé Noël dans leur camion au port de Douvres. Pour tenter de remédier à la situation, les liaisons ferroviaires et maritimes entre le Royaume-Uni et la France continueront exceptionnellement d'être assurées pendant Noël.
William Edwards / AFP

Des camions de fret et des poids lourds sont garés à l'aéroport de Manston près de Ramsgate, dans le sud-est de l'Angleterre (Royaume-Uni), le 23 décembre. 

Les frontières entre la France et le Royaume-Uni ont été rouvertes mercredi 23 décembre, après deux jours de fermeture en raison de l'identification d'un variant potentiellement plus contagieux du SARS-CoV-2 au Royaume-Uni. Les chauffeurs routiers doivent désormais présenter un test négatif au Covid-19 pour pouvoir passer. Près de 4.000 chauffeurs de poids lourds ont tout de même passé Noël dans leur camion au port de Douvres. Pour tenter de remédier à la situation, les liaisons ferroviaires et maritimes entre le Royaume-Uni et la France continueront exceptionnellement d'être assurées pendant Noël.

Francisco Monzon, 50 ans, chauffeur de taxi mexicain habillé en père Noël, regarde son téléphone alors qu'il se prépare à monter dans son véhicule, à Boca del Río (Mexique), le 24 décembre.

Chaque année, son costume fait rire ses clients qui lui donnent généralement un pourboire, mais cette année les gens ont peu d'argent à cause de la crise du Covid-19. Le Mexique compte 1.350.079 cas de contaminations et 120.311 morts, selon les données officielles. Il a débuté sa campagne de vaccination contre le coronavirus ce jeudi 24 décembre, devenant ainsi le premier pays d'Amérique latine à vacciner sa population. Il a acheté 34 millions de doses du vaccin de l'Anglais Pfizer et de son partenaire allemand BioNTech.
Victoria Razo / AFP

Francisco Monzon, 50 ans, chauffeur de taxi mexicain habillé en père Noël, regarde son téléphone alors qu'il se prépare à monter dans son véhicule, à Boca del Río (Mexique), le 24 décembre.

Chaque année, son costume fait rire ses clients qui lui donnent généralement un pourboire, mais cette année les gens ont peu d'argent à cause de la crise du Covid-19. Le Mexique compte 1.350.079 cas de contaminations et 120.311 morts, selon les données officielles. Il a débuté sa campagne de vaccination contre le coronavirus ce jeudi 24 décembre, devenant ainsi le premier pays d'Amérique latine à vacciner sa population. Il a acheté 34 millions de doses du vaccin de l'Anglais Pfizer et de son partenaire allemand BioNTech.

Un membre du personnel médical se tient aux côtés d'un patient de l'unité de soins intensifs de Covid-19 au United Memorial Medical Center de Houston, au Texas (États-Unis), le 24 décembre.

Selon les rapports, le Texas compte plus de 1.650.000 cas et plus de 26.600 décès. Le vaccin a déjà été administré à un million d'Américains, avec l'espoir d'un retour à la normale dans le pays dès cet été. Les États-Unis ont toujours pour objectif d'immuniser 100 millions de personnes avant la fin du premier trimestre 2021, et 100 autres millions avant la fin du deuxième trimestre.
Go Nakamura / Getty Images / AFP

Un membre du personnel médical se tient aux côtés d'un patient de l'unité de soins intensifs de Covid-19 au United Memorial Medical Center de Houston, au Texas (États-Unis), le 24 décembre.

Selon les rapports, le Texas compte plus de 1.650.000 cas et plus de 26.600 décès. Le vaccin a déjà été administré à un million d'Américains, avec l'espoir d'un retour à la normale dans le pays dès cet été. Les États-Unis ont toujours pour objectif d'immuniser 100 millions de personnes avant la fin du premier trimestre 2021, et 100 autres millions avant la fin du deuxième trimestre.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 9 au 15 octobre 2021
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 9 au 15 octobre 2021

BD: l'histoire vraie d'un journaliste infiltré pour enquêter sur les bavures policières
Grand Format

BD: l'histoire vraie d'un journaliste infiltré pour enquêter sur les bavures policières

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio